Un accord de paix historique entre signé Israël et les Émirats arabes unis

l’arrêt de l’annexion israélienne de nouveaux territoires palestiniens

Israël et les Émirats arabes unis ont signé sous l’égide des États-Unis un « accord de paix historique », a tweeté Donald Trump, permettant à ces deux pays de normaliser leurs relations. Il s’agit d’une « percée spectaculaire », a commenté M. Trump, qualifiant cette normalisation d’« accord de paix historique entre nos deux grands amis ».

Le prince héritier d’Abou Dhabi cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyanem a d’ailleurs souligné sur Twitter que l’entente comportait l’arrêt de l’annexion israélienne de nouveaux territoires palestiniens.

Cet accord représenterait en outre une « étape audacieuse » qui permettra de parvenir à « une solution à deux États » pour le peuple palestinien, a ajouté le ministre émirien aux affaires étrangères, Anwar Gargash. Israël et les Emirats arabes unis devraient ouvrir des ambassades dans « pas longtemps », a-t-il ajouté.

« Les États-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d’une série d’accords clôturant 72 années d’hostilités dans la région », a poursuivi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

En juillet, le gouvernement israélien avait commencé à étudier la marche à suivre pour mettre en œuvre l’annexion par Israël de pans de la Cisjordanie occupée, même si une partie de la classe politique craignait qu’une annexion unilatérale, sans pourparlers préalables avec les Palestiniens, ne mène à plus de violence.

Les Émirats arabes unis et Israël renforceront et accéléreront immédiatement leur coopération en ce qui concerne le traitement et le développement d’un vaccin contre le virus corona émergent, en travaillant ensemble, ces efforts contribueront à sauver la vie de chacun, quelle que soit sa religion, dans toute la région.

Les deux parties poursuivront leurs efforts à cet égard pour parvenir à une solution juste, globale et durable du conflit israélo-palestinien selon le plan de paix, tous les musulmans peuvent venir visiter et prier à la mosquée Al-Aqsa, et d’autres lieux saints de Jérusalem devraient rester ouverts aux fidèles de toutes confessions.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer