Jacob Blake: Trump envoie de renforts policiers et de soldats de la Garde nationale à Kenosha

Le président américain Donald Trump a annoncé l’envoi de renforts policiers et de soldats de la Garde nationale contre les “pillages” à Kenosha, dans le Wisconsin, où deux hommes sont morts lors de manifestations exigeant que justice soit faite pour Jacob Blake.

« Nous ne tolérerons pas les pillages, les incendies criminels, la violence et l’anarchie dans les rues américaines », a indiqué le président sur Twitter, trois jours après que cet Afro-américain de 29 ans a été grièvement blessé dimanche par la police de plusieurs balles dans le dos.

Donald Trump a fait savoir que le gouverneur démocrate de l’Etat du Wisconsin Tony Evers avait accepté l’envoi dès mercredi de renforts fédéraux à Kenosha, ville de 170.000 habitants située au bord du lac Michigan, entre Milwaukee et Chicago, et théâtre de violents débordements au cours des trois dernières nuits.

« J’enverrai des policiers fédéraux et la Garde nationale à Kenosha pour rétablir la LOI et l’ORDRE ! », a insisté le milliardaire républicain, qui en a fait l’un des thèmes de sa campagne de réélection pour la présidentielle du 3 novembre.

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden a affirmé mercredi avoir parlé et promis “justice” à la famille de Jacob Blake, un Afro-américain de 29 ans grièvement blessé par la police dimanche dans le Wisconsin de plusieurs balles dans le dos.

“Une fois de plus, un homme noir – Jacob Blake – s’est fait tirer dessus par la police. Sous les yeux de ses enfants. Cela me rend malade”, a écrit M. Biden dans un post Twitter accompagné d’un message vidéo.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer