fbpx

Un Séisme frappe l’archipel des Moluques, dans l’est de l’Indonésie

L’archipel des Moluques a été frappé par un séisme de magnitude 6,5 jeudi. Il y a également 159 blessés.
Le puissant séisme qui a frappé
cette semaine l’archipel des Moluques, dans l’est de l’Indonésie, a fait 30 morts, selon un nouveau bilan annoncé dimanche par l’agence de gestion des catastrophes.
Lors de ce séisme, qui s’est produit jeudi, «30 personnes sont décédées et 156 ont été blessées», a annoncé Agus Wibowo, porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes. Le dernier bilan faisait état de 19 morts.
Trois enfants figurent parmi les victimes qui, pour la plupart, ont été tuées lors de l’effondrement de bâtiments, relate l’AFP.
L’Institut américain de géophysique (USGS) a détecté l’épicentre du séisme à 37 kilomètres au nord-est d’Ambon, une ville portuaire de quelque 400.000 habitants, et à une profondeur relativement faible de 29 kilomètres.

Le gouverneur de la région a déclaré l’État d’urgence jusqu’à 9 octobre, selon l’agence de la gestion des catastrophes.

Cette dernière avait révisé vendredi son bilan à la baisse de 23 à 19 morts en raison d’une erreur «dans l’identification des noms des victimes».
Au moins 25.000 personnes ont été contraintes de quitter leurs habitations endommagées par la secousse. Les autorités ont mis en place des cuisines collectives et des tentes afin d’accueillir les déplacés.
Des centaines de maisons, bureaux, écoles et équipements publics ont également subi des dégâts.
L’Institut américain de géophysique (USGS) a détecté l’épicentre du séisme à 37 kilomètres au nord-est d’Ambon, une ville portuaire de quelque 400’000 habitants, et à une profondeur relativement faible de 29 kilomètres.
L’Indonésie, archipel de 17.000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne et eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.
Fin septembre 2018, un séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami sur l’île de Célèbes avait dévasté la région de Palu et fait plus de 4.300 morts et disparus.
Samedi soir, plusieurs milliers de personnes ont participé à Palu à une prière collective pour commémorer cette catastrophe un an plus tard.

Show More
Close
Close