Soudan: 15 morts dans des affrontements tribaux

Les autorités soudanaises ont annoncé le déploiement d’un important contingent militaire dans le sud du Darfour après des affrontements tribaux pour une source d’eau qui ont fait 15 morts, selon l’agence officielle Suna.

Au moins 15 personnes ont été tuées et 34 autres blessées dans une nouvelle vague d’affrontements armés entre les tribus Massalit et Fallata dans la région de Gereida dans l’État du Darfour Sud, dans l’ouest du Soudan.

“Le gouverneur de l’Etat du Darfour-Sud, Musa Mahdi, a annoncé ce dimanche, le déploiement en grand nombre de forces militaires afin d’arrêter les personnes impliquées dans les affrontements et de collecter les armes”, a rapporté l’agence. “L’ère des conférences de réconciliation est terminée et l’ère de l’application de la loi est arrivée”, a déclaré le ministre, cité par Suna.

Omar al-Malik, un dirigeant local de Gereida, a expliqué que les altercations verbales entre les membres des deux tribus au sujet d’une source d’eau se sont transformées en affrontements à l’arme à feu, où deux personnes ont été tuées.

Suite à ces affrontements, des groupes de Fallata ont lancé une attaque, tuant 13 membres de la tribu Massalit et blessant 34 autres, transférés aussitôt à l’hôpital.

De son côté, Jaafar Issa, l’un des dirigeants de la tribu Al-Falata a fait savoir que des membres du Massalit ont attaqué les bergers Falata dans la région de Rahad Boudrisa, et en ont blessé deux qui ont succombé à leurs blessures.

Au cours des deux dernières années, la région de Gereida a été le témoin d’incidents sanglants entre les deux tribus, qui ont fait de nombreux morts et blessés. Cet incident est le premier depuis une réunion de réconciliation en octobre.

Il survient à quelques jours de la fin la mission de paix conjointe de l’ONU et de l’Union africaine de la région soudanaise du Darfour (Minuad), le 31 décembre, comme l’exigeait Khartoum. Cette mission de paix compte encore près de 8000 militaires, policiers et civils dans la vaste région de l’Ouest du Soudan.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page