Coronavirus: un point sur les dernières mesures et bilans

Le bilan des décès liés au coronavirus dans le monde a franchi le cap des quatre millions, alors que de nombreux pays peinent à se procurer suffisamment de vaccins pour leurs populations.

Plus d’un an s’est écoulé avant que le nombre de victimes du COVID-19 atteigne 2 millions, et seulement 166 jours pour les 2 millions de décès supplémentaires, selon une analyse de Reuters.

Les pays d’Amérique latine sont confrontés à leur pire flambée épidémique depuis mars, 43 infections sur 100 dans le monde étant signalées dans la région, selon une analyse de Reuters. Les neuf pays signalant le plus grand nombre de décès par habitant au cours de la semaine dernière se trouvent tous en Amérique latine.

Des dizaines de pays sont incapables d’administrer la seconde dose de vaccins, faute de doses suffisantes, ce qui risque de déstabiliser durablement les campagnes vaccinales, a mis en garde l’OMS.

La trajectoire des cas de Covid-19 en Afrique est “très, très inquiétante”, a estimé le responsable des situations d’urgence à l’OMS, le docteur Michael Ryan, avec la diffusion de variants plus contagieux et un taux de vaccination dangereusement bas.

La capitale russe est confrontée à une flambée record du Covid-19 due au variant Delta du coronavirus, a déclaré vendredi le maire de Moscou, qui a annoncé certaines restrictions mais se garde encore d’ordonner des mesures de confinement strictes.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé la fin du port du masque obligatoire en extérieur à partir du 26 juin dans le pays, où la situation sanitaire est en très nette amélioration.

L’Italie a annoncé que les passagers en provenance du Royaume-Uni devront observer de nouveau une brève quarantaine, tandis que ceux de nombreux autres pays pourront entrer librement s’ils possèdent le pass sanitaire anti-Covid.

Des milliers de bénévoles et de responsables olympiques ont commencé à être vaccinés à Tokyo, près d’un mois avant les Jeux, alors que des experts prévenaient qu’il serait plus sûr d’organiser l’événement sans spectateurs.

Le carnaval du quartier londonien de Notting Hill, prévu fin août, a de nouveau été annulé, les organisateurs invoquant l'”incertitude” liée à la pandémie en pleine poussée du variant Delta au Royaume-Uni.

L’Inde et le Brésil sont en tête de la liste des pays comptant le plus grand nombre de décès par jour sur une moyenne de sept jours et sont toujours confrontés à des problèmes d’incinération et de manque d’espace d’enterrement. Selon un décompte de Reuters, l’Inde compte un décès sur trois signalés chaque jour dans le monde.

Les pays les plus riches ont été exhortés à redoubler d’efforts pour contrôler la pandémie en faisant des dons de vaccins aux nations les plus pauvres, aux prises avec des pénuries.

“Le principal défi dans les Amériques est l’accès aux vaccins, et non leur acceptation”, a déclaré mercredi la directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé, Carissa Etienne, en exhortant les pays donateurs à envoyer des vaccins dès que possible.

Les pays membres du G7 s’étaient engagés à fournir un milliard de vaccins contre le COVID-19 pour aider les pays les plus pauvres à vacciner leurs populations.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page