Covid-19: 1,5 million de cas confirmés et 90.000 morts dans le monde

Plus d’1,5 million de cas confirmés de Covid-19 étaient recensés jeudi après-midi à travers le monde, selon l’Université américaine Johns Hopkins, dont le comptage – actualisé en temps réel sur base de données d’organismes officiels – fait référence.
La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 90.000 morts dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre, dont plus de la moitié en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 16h30 GMT.
Au total, 90.938 décès ont été recensés (pour 1.534.426 cas), dont 64.342 en Europe, continent le plus touché. Avec 18.279 morts, l’Italie est le pays au monde comptant le plus de décès, suivi de l’Espagne (15.238), des États-Unis (14.830) et de la France (10.869).

L’Italie, premier état atteint en Europe, reste le pays le plus endeuillé avec 17.669 décès. Une centaine de médecins sont décédés de l’épidémie de Covid-19 en Italie, a annoncé jeudi leur fédération professionnelle. “Nous avons le nombre de médecins décédés à cause du Covid-19, c’est 100, peut-être même 101 à l’heure actuelle malheureusement”, a indiqué en milieu de journée le service de presse de la Fédération nationale des ordres de médecins en chirurgie et odontologie.
Avec plus de 400.000 de contaminations, les Etats-Unis ne cessent de voir se propager la pandémie, dans un monde qui souffre déjà des premiers symptômes d’une grave récession économique. Autre record américain tragique: pour la deuxième journée consécutive, le pays a enregistré près de 2.000 morts liées au Covid-19, le pire bilan quotidien dans le monde depuis le début de la pandémie.

En Grande-Bretagne, un nouveau plafond de 938 morts a été recensé en 24 heures, pour plus de 7.000 en tout. La santé du Premier ministre Boris Johnson, en soins intensifs depuis trois jours dans un hôpital londonien après avoir été contaminé au Covid-19, “s’améliore” selon son ministre des Finances.
La France se prépare à une prolongation du confinement qui entre jeudi dans son 24e jour, alors que le bilan humain de l’épidémie de coronavirus continue de s’aggraver avec près de 11.000 morts et précipite l’économie dans une récession historique.

L’Espagne reste l’un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus, avec plus de 14.555 morts selon les derniers chiffres. Le bilan quotidien est reparti à la hausse pour le deuxième jour consécutif mais les autorités affirment avoir dépassé le pic de contagion.
Le pays, l’un des plus endeuillés du monde par la pandémie, a recensé 683 morts du Covid-19 en 24 heures, selon le bilan publié jeudi par les autorités, un chiffre en repli alors que le nombre de décès quotidiens était auparavant reparti en hausse deux jours d’affilée. Au total, 15.238 personnes sont mortes du Covid-19 dans le pays. Le nombre de nouveaux cas confirmés en 24 heures (plus de 5.700) a lui aussi diminué légèrement, portant le total à 152.446, tandis que le nombre de personnes guéries de la maladie est désormais de 52.165.

Le Brésil, le plus grand pays d’Amérique latine qui compte 210 millions d’habitants, comptabilise plus d’un quart des contaminations, avec 13.278 malades déclarés. Ils enregistre également le plus grand nombre de décès (667). Un premier cas de coronavirus au sein des populations indigènes Yanomami vivant au Brésil, un adolescent de 15 ans, a été confirmé mercredi par le ministre brésilien de la Santé, Luiz Henrique Mandetta. Avec ce nouveau cas, ce sont au moins sept indigènes brésiliens à avoir été infectés par le coronavirus, selon le journal O Globo.
L’Equateur, qui compte 17,5 millions d’habitants, enregistre le plus haut taux de mortalité, avec 242 morts pour 4.450 cas déclarés.
Après le Brésil, le Chili est le deuxième pays le plus contaminé (5.546, 48 décès) suivi du Pérou (2.954, 107), du Mexique (2.785, 141), du Panama (2.100, 59) et de la République dominicaine (1.956, 108).

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page