Les inondations en Europe font plus de 160 morts

Au moins 160 personnes au total, dont plus de 140 en Allemagne, ont trouvé la mort dans des inondations d’une rare ampleur, provoquées par des pluies diluviennes dans l’Ouest de l’Europe, selon le dernier décompte, des centaines d’autres restent disparues. Face aux dégâts immenses, les opérations de déblayage et de nettoyage ont commencées.

En Belgique, ces inondations historiques ont fait au moins 27 morts selon un dernier bilan officiel communiqué samedi soir par les autorités qui déplorent aussi 103 personnes dont on reste sans nouvelles.

Les crues ont également causé des dégâts au Luxembourg ainsi qu’aux Pays-Bas ou en Suisse.

Mais c’est l’Allemagne qui paie le plus lourd tribut, avec au moins 141 décès et des centaines de blessés, selon un nouveau bilan donné par la police samedi, qui a affirmé que des centaines de personnes manquaient encore à l’appel, alors que des sauveteurs de plusieurs pays ont accouru pour apporter leur aide.

D’intenses recherches se poursuivaient samedi 17 juillet en Allemagne et en Belgique pour retrouver les personnes portées disparues après les crues meurtrières et glissements de terrain qui ont fait au moins 168 morts dans ces deux pays depuis mercredi.

Des centaines de personnes manquent encore à l’appel alors que de nombreuses zones demeurent inaccessibles en raison du niveau élevé des eaux tandis que les communications ne passent toujours pas dans certains endroits.

Les habitants et les propriétaires de commerces tentaient avec difficulté de récupérer certaines affaires qui n’avaient pas été détruites par les eaux dans les zones sinistrées. “Tout est complètement détruit. On ne reconnaît pas l’endroit”, explique le propriétaire d’une cave à vins dans la ville de Bad Neuenahr-Ahrweiler, en retenant ses larmes.

“Nous portons le deuil aux côtés de ceux qui ont perdu des amis, des proches, des membres de leur famille”, a déclaré le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, en visite à Erftstadt, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie où les inondations ont tué au moins 43 personnes.

Le président allemand a estimé qu’il faudrait plusieurs semaines pour faire le bilan des dégâts, alors que la facture de la reconstruction pourrait atteindre plusieurs milliards d’euros.

La chancelière allemande, Angela Merkel, de retour d’une visite aux États-Unis, a prévu de se rendre dimanche sur les lieux des inondations.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se sont rendus samedi matin à Rochefort dans le sud de la Belgique et à Pepinster à l’est, des communes frappées par la catastrophe.

“Je suis triste et choquée de voir la destruction (…) Nous les Européens sommes avec vous, en ce moment difficile de tout notre cœur. Votre deuil est notre deuil”, a déclaré Ursula von der Leyen, en promettant l’aide de l’UE.

La Belgique a décrété une journée de deuil national mardi, veille de sa fête nationale.

“Depuis jeudi, que ce soit en biens matériels, en nourriture, ou en coup de main sur place, des centaines de citoyens proposent leur soutien aux personnes sinistrées”, a souligné le centre de crise, sur son site internet, appelant les volontaires à contacter la Croix-Rouge qui a ouvert un compte pour récolter des dons.

La météo s’est améliorée sur l’ensemble du pays avec la fin des précipitations dès vendredi, l’apparition du soleil et l’arrivée de températures estivales samedi. En conséquence, le niveau des cours d’eau a reflué, dévoilant un paysage de désolation.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page