Israël bombarde l’est de la ville de Gaza, déplaçant des milliers de familles

L’aviation et l’artillerie israéliennes ont ciblé des zones à l’est de la ville de Gaza, faisant des dizaines de blessés parmi les Palestiniens et provoquant le déplacement de milliers de familles, à la suite d’un appel d’évacuation adressé aux habitants.

Des témoins oculaires ont expliqué que les attaques avaient été menées par des avions quadricoptères et de l’artillerie, incitant des milliers de familles à fuir vers les zones à l’ouest de la ville de Gaza.

Les témoins ont rapporté que des dizaines de blessés avaient été signalés dans les rues et dans les maisons suite au ciblage israélien des zones d’Al-Daraj et d’Al-Tuffah et de la vieille ville, à l’est de la ville de Gaza.

Dimanche, l’armée israélienne a émis un ordre obligeant les habitants et les personnes déplacées des quartiers d’Al-Tuffah, d’Al-Daraj et de la Vieille Ville, à l’est de la ville de Gaza, à évacuer ces zones et à se rendre dans ce qu’elle a décrit comme des abris connus. à l’ouest de la ville.

Elle a déclaré, dans un communiqué, ce qui suit: “À tous les résidents et personnes déplacées situés dans les zones d’Al-Tuffah, de la Vieille Ville et d’Al-Darraj dans les blocs : 604-606-608-609, vous devez évacuer immédiatement vers les abris connus dans le à l’ouest de la ville de Gaza”, sans plus de détails.

Depuis le 27 juin dernier, l’armée israélienne mène une opération militaire dans le quartier d’Al-Shuja’iya, situé à proximité des quartiers d’Al-Tuffah, d’Al-Daraj et de la vieille ville, faisant des dizaines de morts et de blessés. C’est ce qu’on affirmé les mêmes témoins à Anadolu.

Le 28 juin, l’armée israélienne a annoncé avoir lancé une opération terrestre dans le quartier de Shujaiya, à l’est de la ville de Gaza, la troisième du genre depuis le début de la guerre le 7 octobre.

L’armée a pris pour cible ces zones ces derniers jours, faisant des dizaines de morts et de blessés palestiniens.

En date du 27 juin, l’armée israélienne a exigé que tous les habitants et les personnes déplacées des zones à l’est de la ville de Gaza soient évacuées.

Dans un post sur X, le porte-parole de l’armée Avichay Adraee s’est adressé à tous les habitants et personnes déplacées présents dans certaines zones du quartier de Shujaiya et des nouveaux quartiers, les Turkmènes et les Tufa. Ces avertissements sont généralement un prélude à de violentes attaques militaires israéliennes.

Même si Israël se dit préoccupé par la sécurité des civils et les exhorte à évacuer certains sites, la plupart des victimes de ses attaques sont, en réalité, des civils.

Depuis le 7 octobre, Israël mène une guerre dévastatrice avec le soutien américain contre Gaza, qui a fait plus de 125 000 morts et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et plus de 10 000 personnes portées disparues, dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à Gaza. la vie de dizaines d’enfants.

Tel Aviv continue la guerre, ignorant les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU visant à arrêter immédiatement ses opérations, ainsi que les ordres de la Cour internationale de Justice de prendre des mesures adéquates.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page