fbpx

Khalifa Haftar prêt à participer à la conférence internationale sur la Libye

Khalifa Haftar, homme fort de l’Est libyen, s’est engagé sur le principe à participer à la conférence internationale sur la Libye qui aura lieu dimanche à Berlin, a déclaré jeudi le ministère allemand des Affaires étrangères.

Khalifa Haftar a signalé qu’il était prêt à contribuer au succès de la conférence sur la Libye et souhaite participer. Il a réaffirmé son engagement à respecter le cessez-le-feu en vigueur”, a annoncé le ministère sur Twitter, citant le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas, qui s’est rendu à Benghazi pour rencontrer le chef de l’Armée nationale libyenne.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré samedi que Berlin accueillera les pourparlers de paix libyens, après que la Turquie et la Russie ont appelé les deux parties au conflit à cesser le feu, et le sommet devrait avoir lieu le 19 janvier.

Au moins dix pays, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, avec l’Allemagne, la Turquie, l’Italie, l’Égypte et les Émirats arabes unis devraient participer à cette conférence.

Un cessez-le-feu réclamé par la Turquie et la Russie est entré en vigueur dimanche dernier en Libye entre les forces du maréchal Haftar, qui se sont lancées à l’assaut de Tripoli en avril, et celles du gouvernement d’entente nationale basé dans la capitale libyenne.

Le maréchal Haftar a toutefois refusé de signer le lendemain un accord de trêve lors de discussions à Moscou.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé jeudi l’envoi de troupes en Libye en soutien aux forces du gouvernement d’entente nationale de Fayez al Sarraj.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est coupée en deux, entre le gouvernement d’entente nationale de Sarraj basé à Tripoli et un gouvernement parallèle dans l’est du pays soutenu par Haftar.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer