La libération de 400 prisonniers talibans en Afghanistan

Des pourparlers de paix historiques entre Kaboul et les talibans sont “sur le point” de débuter, a annoncé le gouvernement afghan dimanche, après la décision d’une grande assemblée la libération de 400 prisonniers talibans coupables de crimes graves.

Après trois jours de discussions, la grande assemblée a approuvé la libération de 400 prisonniers talibans coupables de crimes graves, dont des attaques meurtrières ciblant des Afghans et des étrangers.

Parmi eux, selon la liste officielle, se trouvent plus de 150 condamnés à mort, ainsi qu’un groupe de 44 captifs «indésirables», une sorte de liste noire remplie de profils jugés problématiques par les autorités américaines et afghanes, mais aussi d’autres pays.

“Nous sommes sur le point de (débuter les) négociations de paix”, a assuré Abdullah Abdullah, responsable gouvernemental chargé des pourparlers.

“Les discussions interafghanes devraient débuter d’ici un ou deux jours après la libération des 400 prisonniers”, a quant à lui déclaré l’ex-président Hamid Karzaï.

L’avenir des prisonniers représente un enjeu crucial dans l’ouverture de négociations, les deux camps s’étant engagés dans un échange de prisonniers qui doit précéder ces discussions.

“Aujourd’hui je signerai un décret pour relâcher les 400 prisonniers restants”, a confirmé le président afghan Ashraf Ghani.

“Les talibans doivent maintenant démontrer qu’ils n’ont pas peur d’un cessez-le-feu national”, a cependant ajouté le chef d’État afghan dimanche, faisant référence à une demande de la grande assemblée pour une trêve “sérieuse, immédiate et durable” à travers le pays.

Tôt vendredi, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a appelé les dignitaires à accomplir “cet acte difficile” et “impopulaire”. La libération des talibans mènera à “la réduction des violences et des discussions directes conduisant à un accord de paix et à la fin de la guerre”, a-t-il jugé, promettant de l’aide au pays.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer