Vague de condamnation de l’assaut de la mosquée Al-Aqsa

Le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a confirmé, vendredi soir, que le gouvernement israélien est devenu complètement captif des colons et de leur agenda extrémiste, et qu’il adopte cet agenda et le met pleinement en œuvre, condamnant la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa.

Le Secrétaire général de la Ligue arabe a souligné que l’escalade israélienne fait suite à une série de provocations et d’actions irresponsables contre le peuple palestinien au cours de la période écoulée, ce qui nécessite une action internationale urgente pour mettre fin à ces attaques susceptibles qui pourraient faire exploser la situation dans les territoires occupés..

Dans une déclaration, le Ministère égyptien des affaires étrangères a exprimé sa profonde condamnation et sa condamnation de la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa, soulignant la nécessité pour les autorités israéliennes d’assumer leur responsabilité conformément aux règles du droit international pour assurer la protection nécessaire pour les civils palestiniens et leur droit de pratiquer des rites religieux, ainsi que d’arrêter toute pratique qui porte atteinte au caractère sacré de la bienheureuse mosquée Al-Aqsa ou à l’identité arabe, islamique et chrétienne en Jérusalem.

Le Ministère saoudien des affaires étrangères a également exprimé le rejet par le royaume de ce qui avait été publié concernant les plans et mesures israéliens visant à évacuer les maisons palestiniennes à Jérusalem et à leur imposer la souveraineté israélienne. Il a renouvelé son appui au peuple palestinien et appuyé tous les efforts visant à parvenir à une solution juste et globale de la question palestinienne

Le Ministère saoudien a souligné que le Royaume condamne toute mesure unilatérale, toute violation des décisions de légitimité internationale et tout ce qui peut compromettre les chances de reprendre le processus de paix pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région.

La Jordanie, de part sa tutelle religieuse sur les lieux saints à Al Qods, a condamné «la pénétration de la mosquée Al-Aqsa et l’agression barbare contre les fidèles». Amman a appelé les Israéliens à quitter le lieu.

Avec des termes virulents, le Cheikh d’Al Azhar, Mohamed Atayeb y voit un acte du terrorisme sioniste brutal bénéficiant d’un silence mondial honteux.

“La violence et l’incitation sont inacceptables et les auteurs de chaque partie doivent être tenus pour responsables”, a déclaré le porte-parole du chef de la diplomatie européenne dans un communiqué. L’UE juge par ailleurs “très préoccupantes” les expulsions de familles palestiniennes à Sheikh Jarrah et dans d’autres quartiers de Jérusalem-Est poursuit-il.

Le coordinateur de l’ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland, s’est dit “profondément préoccupé” par la situation et appelé à la “responsabilité” et au “calme”.

Ailleurs, les Etats-Unis ont appelé à la «désescalade». «Nous sommes profondément préoccupés par la hausse des tensions à Jérusalem, préoccupés par les évictions potentielles de familles palestiniennes» dans des quartiers de la ville sainte, «dont plusieurs vivent bien entendu dans leur maison depuis des générations», a déclaré une porte-parole du Département d’Etat.

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, pour sa part, a exhorté les autorités israéliennes à mettre fin aux opérations visant à chasser les Palestiniens d’Al Qods de leurs demeures.

par: Arab Observer 



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page