L’Algérie demande à la Belgique de révéler les circonstances de la mort d’un jeune Algérien

Le ministère algérien des Affaires étrangères a “exigé” que “toute la lumière soit faite” sur les circonstances de la mort d’un jeune Algérien dimanche lors d’une interpellation par la police à Anvers dans le nord de la Belgique.

La mort de Abderrahmane Ridha Kadri, 29 ans, dit “Akram”, dont l’interpellation a été filmée et circule sur les réseaux sociaux, a “suscité l’émotion et la compassion des Algériens”, explique un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. “L’Algérie exige et veille à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que toutes les zones d’ombre soient levées”, précise le communiqué.

l’ambassadeur d’Algérie en Belgique, Amar Belani a indiqué à la presse que Des éléments doivent « être clarifiés ».
« Pour le moment, il est difficile de se prononcer sur l’intervention des agents de police ainsi que sur les conditions exactes dans lesquelles s’est déroulée l’arrestation de notre jeune compatriote Akram », a dit le diplomate.

« Le visionnage des vidéos, y compris celles qui circulent sur les réseaux sociaux et leur recoupement avec les résultats de l’autopsie permettront, je l’espère, de faire la lumière sur les quelques zones d’ombre qui entourent cette déchirante affaire », a-t-il ajouté assurant que l’ambassade d’Algérie suit de très près les développements de cette a ajouté Belani.

Dans une déclaration , un porte-parole de la police d’Anvers, Sven Lommaert, avait indiqué que le jeune homme se comportait de façon agressive dans un café de la cité flamande. “Très agité”, il “essayait de frapper des gens”.

Les policiers l’avaient alors maîtrisé, le mettant à terre et lui passant des menottes, et appelé les services de secours, qui étaient arrivés une douzaine de minutes plus tard, selon le porte-parole. A l’arrivée des services médicaux, l’homme ne réagissait plus, selon la même source. Les ambulanciers l’avaient réanimé et transporté dans un état critique à l’hôpital, où il est décédé.

Le porte-parole de la police a souligné que les autorités belges ont ouvert une enquête pour déterminer “les circonstances exactes de l’arrestation et de la mort” du citoyen algérien.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page