L’armée israélienne intensifie son bombardement de Gaza, tuant 40 Palestiniens

L’armée israélienne a bombardé sans relâche dimanche la bande de Gaza, tuant au moins 40 Palestiniens, dont des enfants, au septième jour d’un conflit d’une “intensité jamais vue” selon la Croix-Rouge.

Depuis les premières heures de dimanche, 40 Palestiniens, dont au moins huit enfants, ont été tués selon les autorités locales dans des bombardements israéliens sur Gaza, une enclave pauvre de deux millions d’habitants sous blocus israélien depuis près de 15 ans.

Il s’agit du plus lourd bilan quotidien à Gaza depuis le début des violences le 10 mai. Au total, 188 Palestiniens ont été tués dont 55 enfants et 1.230 blessés depuis cette date, selon un dernier bilan palestinien.

Les groupes armés palestiniens, dont le Hamas au pouvoir à Gaza, ont eux tiré plus de 3.000 roquettes vers Israël depuis le début, le 10 mai, de ce nouveau cycle de violences, selon l’armée israélienne qui souligne qu’une grande partie de ces roquettes a été interceptée.

Alors que le ministère de la Santé de la bande de Gaza a qualifié l’attaque aérienne israélienne de ce matin de plus meurtrière depuis le début des combats, Tsahal a également annoncé à son tour qu’il faisait face à la fréquence la plus élevée de tirs de roquettes jamais observée en direction de son territoire.

Cette nouvelle intensification du conflit survient à quelques heures d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, dont les membres ont été appelés par le CICR “à exercer le maximum d’influence pour mettre fin aux hostilités”.

“L’intensité de ce conflit, c’est quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant avec des raids aériens incessants contre Gaza, qui est densément peuplée, et des roquettes qui frappent des grandes villes en Israël avec pour conséquence des enfants qui meurent des deux côtés”, a affirmé Robert Mardini, le directeur général du CICR.

Franchissant un nouveau palier dans sa guerre contre le Hamas, l’armée israélienne a annoncé sur Twitter avoir “attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste”, publiant une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière.

Alors que les protagonistes sont restés sourds jusque-là aux appels internationaux à la cessation des hostilités, une réunion virtuelle du Conseil de sécurité est prévue à 14H00 GMT. L’Union européenne a annoncé une réunion ministérielle mardi.

Les hostilités se sont aussi étendues à la Cisjordanie, autre territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, où des heurts avec l’armée israélienne ont fait depuis le 10 mai 19 morts palestiniens, selon un bilan palestinien.

Sur son territoire, Israël est également confronté depuis plusieurs jours à des violences inédites et des menaces de lynchages dans ses villes “mixtes”, où vivent Juifs et Arabes israéliens.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page