Mali: le colonel Assimi Goïta visé par une attaque au couteau

Le président de la transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a été visé, mardi, par une attaque au couteau durant le rite musulman de l’Aïd, la fête du Sacrifice, à la Grande Mosquée de Bamako.

C’est après la prière et alors que l’imam se dirigeait vers la sortie de la mosquée pour égorger le mouton que les faits se sont déroulés.

Le président de la transition au Mali a été victime d’une “tentative d’assassinat”. Deux personnes ont tenté, mardi 20 juillet, de poignarder le colonel Assimi Goïta, durant le rite musulman de l’Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande Mosquée de Bamako.

Présent sur les lieux, le ministre des Affaires religieuses, Mamadou Koné, a expliqué à l’AFP qu’un “homme a tenté tout de suite dans la Grande Mosquée de Bamako de tuer le président de la transition avec un couteau”. Mais “il a été bien maîtrisé avant de commettre son forfait”, a-t-il ajouté.

“C’est après la prière et le sermon de l’imam, au moment où l’imam devait aller immoler son mouton, que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos”, a confirmé à l’AFP Latus Tourè, régisseur de la Grande Mosquée.

Interrogés par l’AFP sur la qualification de l’acte comme une “tentative d’assassinat” du président, ses services ont répondu: “Oui, tout à fait.” “Nous sommes en train de mener l’enquête. Au moins une personne a tenté de l’attaquer avec un couteau à la Grande Mosquée de Bamako ce jour”, a ajouté la même source, affirmant que “le président est sain et sauf”.

“Je vais très bien, aucun élément n’a été blessé. (…), a déclaré Assimi Goïta à la mi-journée sur l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM). “Quand on est leader, il y a toujours des mécontents, il y a des gens qui à tout moment peuvent vouloir tenter des choses pour déstabiliser, tenter des actions isolées.”

Bamako, d’habitude relativement épargnée par rapport au reste du pays, a connu par le passé des attentats jihadistes, et a été le théâtre de deux coups d’État en moins d’un an.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page