Le commerce entre le régime turc et Israël augmentate de 250% sous le règne d’Erdogan

Un député de l’opposition au Parlement turc a annoncé que le commerce entre le régime turc et Israël avait augmenté de 250% sous le parti au pouvoir pour la justice et le développement dirigé par Recep Tayyip Erdogan.

Hisyar Ozsoy, un législateur du Parti démocratique du peuple pro-kurde (HDP), a déclaré que les relations commerciales entre les deux pays sont à leur apogée en période de tension, malgré l’innombrable guerre de mots entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président turc. Recep Tayyip Erdoğan.

Il a ajouté dans un communiqué de presse mercredi: “Quand quelque chose se passe en Palestine, une guerre des mots éclate et Netanyahu et Erdogan causent des pertes commerciales, mais le commerce continue malgré tout.”

Le député de l’opposition a confirmé que le commerce entre les deux pays avait augmenté à des niveaux records après l’incident du “Mavi Marmara”, qui était le plus gros des six navires d’un convoi maritime à destination de Gaza transportant une aide humanitaire aux Palestiniens en 2010.

Les militants en faveur de la cause palestinienne cherchaient à briser le blocus économique imposé par Israël à la bande de Gaza à bord du navire lorsque les forces israéliennes ont pris d’assaut le navire et tué neuf citoyens turcs.

Depuis lors, les relations turco-israéliennes ne se sont pas complètement rétablies malgré les efforts de médiation déployés par les États-Unis pour rétablir les liens entre ses deux principaux alliés régionaux.

Ozsoy a déclaré qu’une autre activité commerciale avait été observée en 2018, lorsque les États-Unis avaient officiellement déplacé leur ambassade à Jérusalem pour coïncider avec le soixante-dixième anniversaire de la proclamation de la création d’Israël, et a demandé: “De quel genre de contradiction s’agit-il?”

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page