Macron: le Conseil de sécurité des Nations Unies ne produit plus de solutions utiles

Le président français Emmanuel Macron a appelé lundi à “moderniser” les structures de coopération internationale car “le Conseil de sécurité des Nations Unies ne produit plus de solutions utiles aujourd’hui”.

“Je suis obligé de constater que le Conseil de sécurité des Nations Unies ne produit plus de solutions utiles aujourd’hui; nous sommes tous coresponsables quand certains deviennent les otages des crises du multilatéralisme, comme l’OMS par exemple”, ajoute-t-il.

Il appelle à «renforcer et structurer une Europe politique» tout en axant les grandes puissances mondiales vers un «nouveau multilatéralisme

Lors de son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU en septembre, M. Macron avait déjà appelé la communauté internationale à ne pas être réduite au rang de “spectatrice désolée” de la rivalité entre Washington et Pékin.

Pour lui, l’affirmation d'”une Europe forte” est “la seule possibilité pour imposer nos valeurs, pour éviter le duopole sino-américain, la dislocation, le retour de puissances régionales hostiles”.

Face à ce contexte, “le cap”, pour Emmanuel Macron , est “de renforcer et structurer une Europe politique” parce que “si on veut qu’il y ait de la coopération qui se crée, il faut que des pôles équilibrés puissent structurer cette coopération, autour d’un nouveau multilatéralisme, c’est-à-dire d’un dialogue entre les différentes puissances pour décider ensemble”.

Il estime dans un premier temps que pour résoudre ces crises, il faut une «coopération utile», notamment pour assurer la diffusion d’un vaccin partout ou combattre le terrorisme.

Selon lui, “les États-Unis ne nous respecteront en tant qu’alliés que si nous sommes sérieux avec nous-mêmes, et si nous sommes souverains avec notre propre défense”.

“Je pense donc que le changement d’administration américaine est une opportunité de continuer de manière totalement pacifiée, tranquille, ce que des alliés entre eux doivent comprendre: nous avons besoin de continuer à bâtir notre autonomie pour nous-mêmes, comme les États-Unis le font pour eux, comme la Chine le fait pour elle”, détaille-t-il.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page