Les taliban ont averti la Turquie de garder ses troupes en Afghanistan

Les Taliban ont mis en garde la Turquie, mardi 13 juillet, contre le maintien prévu de troupes turques en Afghanistan après le départ des forces étrangères du pays, prévue d’ici fin août.

Cela venu en repondant à l’annonce de la Turquie du maintien de ses troupes en Afghanistan pour assurer la sécurité de l’aéroport de Kaboul après la fin du retrait des forces étrangères.

Quelques jours auparavant, la Turquie avait annoncé que ses troupes assureraient la sécurité de l’aéroport de Kaboul après la fin du retrait des forces étrangères via un accord entre Washington et Ankara.

La décision des dirigeants turcs n’est pas judicieuse, c’est une violation de notre souveraineté et de notre intégrité territoriale, ont déclaré les Taliban dans un communiqué, dénonçant une mesure condamnable.

Si les autorités turques ne reconsidèrent pas leur décision de continuer à occuper notre pays, les Taliban leur résisteront, comme ils ont résisté à 20 ans d’occupation” étrangère, ont-ils affirmé.

Nous considérons le maintien de forces étrangères dans notre patrie, par quelque pays que ce soit et quel que soit le prétexte, comme de l’occupation et les envahisseurs seront traités comme tels, ont poursuivi les Taliban.

En parallèle de cette mise en garde à la Turquie, ils ont invité les citadins, mardi, à se rendre pour éviter les combats dans les villes.

Maintenant que les combats depuis les montagnes et les déserts ont atteint les portes des villes, les moudjahidines ne veulent pas de combats dans les villes. Il vaut mieux que nos compatriotes, les érudits et les oulémas utilisent tous les canaux pour entrer en contact avec nous afin de parvenir à un accord sensé pour éviter des dommages à leurs villes, a lancé un haut responsable taliban, Amir Khan Muttaqi.

Les Taliban assurent tous les habitants, que l’Afghanistan sera leur patrie à tous et que personne ne cherchera à se venger, poursuit-il dans un message audio relayé sur Twitter par Zabihullah Mujahid, un porte-parole du mouvement.

Après s’être emparés ces deux derniers mois de vastes portions rurales de territoire, lors d’une offensive lancée à la faveur du commencement, début mai, du retrait définitif des forces étrangères du pays, les Taliban encerclent désormais plusieurs capitales provinciales.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page