Les terroristes : Le coronavirus est une punition divine

Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé a mis en garde contre le danger du coronavirus, en affirmant qu’il s’agissait de « l’ennemi public numéro un », avant même le terrorisme, les organisations terroristes ont tendance à se féliciter, sur les réseaux sociaux, de la propagation du virus. C’est ainsi que Daech se flatte du fait que ses membres sont « immunisés » contre la maladie, en prétendant « la force de leur foi », en faisant valoir que l’épidémie s’est propagée dans la Chine « communiste ».
Par ailleurs, la propagation du coronavirus n’est pas la première catastrophe qualifiée par les terroristes de « punition divine », et Daech et al-Qaïda ont déjà affirmé cela à propos des incendies de forêts récents, en encourageant leurs partisans à ne pas attendre les actes de Dieu et à prendre l’initiative de ces incendies.
Il est probable en effet que l’organisation ait compris que cette propagation pourrait également menacer ses membres, et ses médias se sont mis à critiquer le gouvernement chinois pour avoir caché l’ampleur de la propagation, avec les conséquences que cela a eu sur les musulmans Ouïghours.
Des médias internationaux ont ainsi mentionné que, selon le bulletin d’informations de Daech, « les chiffres réels des victimes sont bien supérieurs à ceux qui sont annoncés », choisissant comme gros titre de sa revue al-Naba : « Instructions pour traiter avec les épidémies ».

L’information a été rapportée par le “Sunday Times” qui a pu consulter une fatwa publiée dans un journal de propagande du groupe Etat islamique. Le groupe terroriste qui qualifie l’épidémie du coronavirus du punition divine, demande aux terroristes de ne pas se rendre en Europe contrairement aux recommandations faites depuis quelques années. Seuls les terroristes déjà infectés sont priés de rester en Europe pour poursuivre le combat : «Les personnes en bonne santé ne doivent pas entrer dans les pays affectés par l’épidémie et celles qui sont contaminées ne doivent pas en sortir», peut-on lire dans le document.

Alors que certains expliquent l’épidémie en recourant à la théorie du complot américain, les salafistes marocains l’expliquent par la “volonté divine”. Omar Haddouchi, l’une des figures du mouvement salafiste au Maroc, a affirmé que “la maladie a affecté la Chine et s’est propagée d’un pays à l’autre, malgré les progrès technologiques de celle-ci”. Il a ajouté : “Je ne veux pas accuser l’Amérique ou la Chine de la propager parce qu’elle tue les personnes âgées, car ce ne sont que des mots pour la consommation”, soutenant que le virus est “un soldat parmi les soldats d’Allah”.

Le nombres de personne infectées par l’épidémie de coronavirus a dépassé cent mille cas d’infections sont officiellement diagnostiqués dans 190 pays et territoires depuis le début de l’épidémie et plus de 60 000 morts monde.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page