L’Irak organise une conférence pour récupérer les fonds pillés

L’Irak a annoncé, que la capitale Bagdad allait accueillir demain une conférence internationale consacrée à la récupération des fonds pillés, au cours des deux dernières décennies avec la participation de plusieurs parties arabes.

La conférence internationale consacrée à la récupération des fonds pillés a débuté ses travaux dans la capitale, Bagdad, en présence du Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kazemi, et du Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, et avec la participation de délégations arabes et internationales.

Le 23 mai dernier, le président irakien Barham Saleh a déclaré, dans un discours télévisé, que 150 milliards de dollars avaient été transférés illégalement à l’étranger par le biais d’accords de corrompus, depuis 2003.

La Commission de l’intégrité publique en Irak (officielle) a déclaré par voie de communiqué, que “les travaux de la conférence internationale pour la récupération des fonds pillés commenceront mercredi pour une durée de deux jours, avec la participation du secrétaire de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, et un certain nombre de ministres de la Justice, de présidents des conseils judiciaires et d’organes de contrôle.”

Les fonds ont été transférés illégalement en usant de faux reçus d’achats fournis à la Banque centrale d’Irak, par des commerçants influents, en échange de commissions d’un montant de plusieurs millions de dollars, au taux de change officiel, selon des déclarations antérieures du chef de la commission des finances du Parlement, Haitham al-Jubouri.

L’Irak est l’un des pays ayant les plus hauts taux de corruption au monde, selon l’indice de l’organisation Transparency International, au cours des dernières années. D’autres rapports internationaux font toujours état de plusieurs transgressions, de gaspillages et de détournements de fonds.

La lutte contre la corruption est la première revendication des manifestations populaires massives en Irak, depuis octobre 2019, l’Irak espère résoudre des problèmes importants liés à la récupération des fonds pillés et des avoirs de contrebande grâce à la conférence.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page