Netanyahu mène les résultats des élections législatives israéliennes

Le parti Likoud du Premier ministre Benyamin Netanyahu a terminé en première place des élections législatives israéliennes de mardi, sans garantie toutefois de rallier une majorité de sièges pour former le prochain gouvernement, selon des sondages à la sortie des urnes.

D’après ces sondages des chaînes israéliennes, les troupes de M.Netanyahou ont obtenu entre 31 et 33 sièges sur les 120 de la Knesset.

La formation Yesh Atid (“Il y a un avenir”) du centriste Yaïr Lapid, parti d’opposition, arriverait seconde avec 16 à 18 mandats, selon les projections, citées par l’agence dpa.

Le parti centriste Bleu-Blanc de son ex-rival Benny Gantz, avec qui il était arrivé au coude-à-coude lors des trois derniers scrutins, est crédité de seulement sept à huit sièges.

“Citoyens d’Israël, merci! Vous avez donné une immense victoire à la droite et au Likoud sous ma direction (…) Il est évident qu’une majorité écrasante de citoyens israéliens sont de droite et veulent un gouvernement de droite, fort et stable”, a tweeté M. Netanyahu, cité par l’agence AFP.

Avec ses alliés de droite, Benyamin Netanyahu obtiendrait plus d’appuis pour former une coalition gouvernementale si Naftali Bennett, crédité de sept à huit sièges, le rejoint.

Bennett, à la tête du parti de droite radicale Yamina, est considéré comme le «faiseur de roi» de cette élection. Il n’a pas dit clairement s’il soutenait un gouvernement anti ou pro-Netanyahou, personnalité dont il partage l’idéologie mais critique la gestion.

Toutefois, les résultats étant encore serrés, l’incertitude demeure sur l’issue du scrutin et la possibilité d’une cinquième élection n’est pas écartée.

Les résultats officiels partiels seront publiés dans la nuit et la commission électorale a indiqué qu’elle pourrait annoncer les résultats finaux vendredi, juste avant la Pâque juive qui débute samedi.

Les bureaux de vote pour les quatrièmes élections législatives en moins de deux ans ont fermé mardi soir en Israël, conformément aux règles de la commission électorale.

Le scrutin, dans lequel le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu jouait sa survie, a enregistré un taux de participation de 60,9% à 20h00 (18h00 GMT), soit près de cinq points de pourcentage de moins par rapport aux élections de mars 2020 à la même heure, selon la commission.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page