Pakistan: Au moins 13 morts dans l’explosion d’un bus, dont neuf Chinois

Au moins 13 personnes, dont neuf Chinois, ont été tuées mercredi dans l’explosion, d’origine encore inconnue, d’un bus qui a ensuite versé dans un ravin, dans le nord-ouest du Pakistan, a-t-on appris de sources administrative et policière.

Moazzam Jah Ansari, l’inspecteur général de la police du Khyber-Paktunkhwa, la province où s’est produit l’incident, a confirmé la mort de six ressortissants chinois, de deux soldats et de deux civils.

Le véhicule transportait des ingénieurs, géomètres et personnels de maintenance mécanique chinois travaillant à la construction du barrage de Dasu, dans la province du Khyber Pakhtunkhwa.

L’explosion a mis le feu au moteur, le bus a plongé dans un ravin après l’explosion et a causé de lourdes pertes, et causant la mort de 13 personnes dont neuf Chinois, un ingénieur chinois et un soldat sont portés disparus et 28 Chinois ont également été blessés. Une opération de sauvetage est lancée et le gouvernement tout entier a été mobilisé pour secourir les blessés par ambulance aérienne, a déclaré à Reuters un haut fonctionnaire pakistanais.

Selon un autre responsable, le car transportait une trentaine d’ingénieurs chinois sur le site du barrage de Dasu, dans le Kohistan.

Une source policière locale, qui a demandé à ne pas être identifiée, a confirmé l’accident, causé par “une forte explosion (dont la) nature n’est pas encore connue”.

“Un certain projet d’une entreprise chinoise au Pakistan a subi une attaque, qui a causé la mort de citoyens chinois”, a indiqué mercredi dans un communiqué l’ambassade chinoise au Pakistan, appelant toutes les sociétés chinoises dans le pays à renforcer leurs mesures de sécurité.

La sécurité des employés chinois travaillant sur les différents projets d’infrastructure au Pakistan est depuis longtemps une préoccupation pour Pékin, qui a investi des milliards de dollars ces dernières années dans ce pays.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page