Poutine espère que Biden sera moins impulsif que Trump

Vladimir Poutine a dit vendredi espérer que son homologue américain Joe Biden se montrerait moins impulsif que son prédécesseur Donald Trump, à quelques jours du très attendu premier sommet entre les deux chefs d’État.

Au moment où les relations entre la Russie et les États-Unis sont au plus bas, le Président russe a comparé son homologue actuel avec son prédécesseur Donald Trump dans une interview accordée à la chaîne de télévision NBC en prévision de son sommet avec M. Biden.

Lors d’un entretien à la chaîne américaine NBC News, le président russe a décrit Joe Biden comme un “carriériste” ayant passé sa vie en politique, tandis que Donald Trump, un “individu talentueux” et “haut en couleurs”.

Il diffère radicalement de Donald Trump car il est un homme de carrière. Il a passé pratiquement toute sa vie adulte en politique.» Joe Biden est une personne avec qui il pourrait travailler, a-t-il ajouté.

J’ai grand espoir que, oui, il y ait certains avantages, certains inconvénients, mais qu’il n’y ait plus de manœuvres impulsives de la part du président américain en exercice, a-t-il dit, selon une traduction fournie par NBC News.

Le comparant à son prédécesseur, il a noté qu’il est totalement différent, ce qui comporte des avantages et des inconvénients, tout en espérant qu’il n’y aurait pas d’actes impulsifs de la part du Président américain en exercice.

Quant à Donald Trump, il l’a qualifié d’extraordinaire et talentueux, sinon, il ne serait pas devenu Président des États-Unis. Pour lui, c’est une personnalité brillante.

Les deux dirigeants doivent se rencontrer à Genève le 16, les relations bilatérales, qui sont à un niveau extrêmement bas, comme l’a constaté Vladimir Poutine lors du récent Forum économique international de Saint-Pétersbourg, seront au cœur de l’entretien, selon lui.

En mars 2021, Biden a explicitement accusé Vladimir Poutine d’être un «tueur», en répondant à une question de la chaîne américaine ABC.

Interrogé à ce sujet par le journaliste de NBC («Êtes-vous un tueur?»), Vladimir Poutine a souri et a indiqué que lors de ses mandats, il s’était «habitué à être attaqué de tous les côtés sous toutes sortes de prétextes» et que rien ne l’étonnait, un tel discours “fait partie de la culture politique américaine où cela est considéré comme normal. Mais pas ici, au fait. Ce n’est pas considéré comme normal ici”, a-t-il dit.

Poutine a souligné avoir toujours agi dans l’intérêt de son peuple et qu’il ne se préoccupait pas des différentes étiquettes que quelqu’un essayait de lui apposer.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page