<link rel="stylesheet" id="jazeera-css" href="//www.fontstatic.com/f=jazeera" type="text/css" media="all">

Poutine et Merkel ont discuté par téléphone de la situation en Libye

Le Président russe s’est entretenu par téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel, l’initiative en revenant à Berlin, a annoncé dimanche 29 décembre le service de presse du Kremlin. Lors de l’échange, les deux leaders ont abordé des sujets tels que la situation en Libye, l’échange de prisonniers dans le Donbass et le gazoduc Nord Stream 2.
Lors d’un entretien téléphonique de ce dimanche 29 décembre, dont l’initiative revient à l’Allemagne, Vladimir Poutine et Angela Merkel ont abordé bien des questions de l’agenda bilatéral et international, rapporte le service de presse de la présidence russe.

Le Président russe et la chancelière allemande ont ainsi réaffirmé leur soutien inaltérable au projet Nord Stream 2, tout en saluant les progrès enregistrés lors des négociations sur le transit de gaz russe à travers l’Ukraine après le 1er janvier 2020.

Poutine et Merkel ont également discuté de la situation en Libye et en Syrie, convenant de redoubler d’efforts en vue de régler les crises dans ces pays.
«Au cours de leur échange de vues sur la Libye, les dirigeants ont insisté sur la nécessité d’intensifier les efforts politico-diplomatiques pour désamorcer la crise, y compris sous la médiation de l’Allemagne et des Nations unies. La situation en Syrie a également été abordée», précise le communiqué.

L’Allemagne s’apprête à accueillir une conférence internationale à Berlin début janvier, avec la participation du président russe, pour discuter des moyens de trouver une solution au conflit en cours en Libye.

Le Président russe et la chancelière allemande ont salué le plus grand échange de prisonniers depuis le début du conflit dans l’est de l’Ukraine, ce dimanche 29 décembre, dans le Donbass entre Kiev et les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

«Une évaluation positive a été accordée à l’échange de prisonniers qui a eu lieu aujourd’hui dans la région de Donetsk sur la base du principe “tous contre tous”, en commençant par “tous les prisonniers identifiés contre tous les prisonniers identifiés”», expose le service de presse du Kremlin.

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Optimized with PageSpeed Ninja