Un officier supérieur des services de renseignement assassiné à Bagdad

Un officier supérieur du services de renseignement irakien a été assassiné dans la capitale Bagdad, ont déclaré lundi des sources irakiennes, le gouvernement irakien a formé un comité d’enquête sur cet incident.

Le colonel Nebras Farman a été abattu par des hommes armés non identifiés, selon des sources irakiennes. Farman était chef du département de l’audit financier et du budget des services de renseignements.

Selon Nasnews, un portail d’information en ligne proche du Premier ministre Mustafa Al-Kadhimi, le colonel Nebras Farman a été tué lors d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés contre sa voiture dans le district oriental de Belediyat, à majorité chiite.

L’incident survient quelques semaines après que 18 personnes, pour la plupart des membres du personnel de sécurité, aient été tuées lors d’une série d’attaques lancées par des assaillants inconnus le 1er mai dans différentes régions du pays.

L’une de ces attaques visait les forces de l’armée irakienne à Tarmiya,, au nord de Bagdad, tuant 7 membres de l’armée, dont un officier ayant le grade de major et un autre des services de renseignement de l’armée.

Aucune partie n’a revendiqué ces attaques, selon l’Agence France-Presse, tandis que le président de la République, Barham Salih, a interagi avec l’incident et a appelé à “soutenir les rangs de l’Etat et de ses services de sécurité, à ne pas sous-estimer la menace de ISIS, et de renforcer le soutien international pour mettre fin à ses vestiges dans toute la région.”

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page