Super League: l’UEFA sanctionne les clubs à l’origine du projet

L’UEFA a annoncé toute une série de sanctions, notamment financières, à l’encontre de neuf des douze clubs à l’origine du projet avorté de Super League , après un accord avec ces derniers qui « s’excusent » et reconnaissent « une erreur ».

Moins d’un mois après, l’UEFA a statué et a décidé de sanctions, qui ont été révélées dans un communiqué publié le vendredi 7 mai 2021, en soirée. Un accord a ainsi été trouvé avec neuf des douze clubs, ceux-ci se sont excusés, reconnaissent avoir fait une erreur mais seront tout de même punis.

Ces neuf écuries, les plus promptes à s’être désolidarisées du projet de compétition privée dissidente de la Ligue des champions, devront notamment renoncer à 5 % des revenus qu’ils devaient obtenir lors des compétitions européennes pour une saison.

Ces clubs pourront aussi rapidement réintégrer l’Association européenne des clubs. Enfin, ils se sont engagés à ne participer qu’à des compétitions créées par l’UEFA, sous peine d’une amende de 100 millions d’euros.

Le cas des trois autres clubs (Juventus Turin, Real Madrid, Barcelone), qui « refusent de renoncer » à la Super League et risquent des sanctions plus lourdes, sera étudié prochainement par les instances disciplinaires de l’UEFA.

Ces trois équipes qui n’ont pas trouvé d’accord avec l’instance européenne du football, des sanctions plus lourdes pourraient être prises. L’UEFA pourrait ainsi prendre “les mesures qu’elle juge appropriées”. Cela pourrait aller jusqu’à une suspension de deux ans de participation à la Ligue des Champions.

Dans un communiqué commun, le Real, le Barça et la Juve dénoncent les menaces et pressions reçues par l’UEFA ces dernières semaines pour quitter cette Super League.

par: Arab Observer 



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page