Un incident de sécurité contre l’armée israélienne dans les fermes de Chebaa

L’armée israélienne a fait état lundi d’un incident de sécurité à la frontière avec le Liban et a ordonné aux habitants de la région de rester chez eux. Selon une source de Reuters, il s’agit d’une attaque du Hezbollah dans le secteur des fermes de Chebaa.

Israël a ordonné un confinement de la population vivant à la frontière avec le Liban après un incident de sécurité, a annoncé l’armée du pays.

La chaîne israélienne N12 TV News a également signalé un échange de tirs et des explosions dans le secteur.
Selon la source de Reuters, le Hezbollah a tiré un missile guidé sur un véhicule israélien près des fermes de Chebaa.

Selon une source libanaise de Reuters, le Hezbollah a mené une opération contre les militaires israéliens dans le secteur des fermes de Chebaa en représailles à la mort d’un combattant le 20 juillet dans une frappe aérienne en bordure de Damas attribuée à Israël.

L’armée israélienne a ouvert le feu sur le village libanais de Kfarchouba, au sud du Liban, après l’incident dans la zone frontalière, a rapporté la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadin.

Les tensions israélo-libanaises ont eu lieux également sur la frontière entre le Liban et la Syrie, officiellement fermée depuis début mars dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.

Les drones de l’armée de l’air israélienne avaient déjà plusieurs fois mené des attaques contre le mouvement libanais Hezbollah en Syrie. Les commandants de haut rang Imad Moughniyah et Samir Kantara ont notamment été tués lors de ces frappes. Les médias libanais n’excluent pas que l’événement de ce mercredi soit une nouvelle tentative d’Israël d’éliminer l’une des figures de haut rang du mouvement chiite.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer