Discutions égypto-libyennes pour activer des accords conjoints

Le Premier ministre du gouvernement d’union nationale libyen, Abdelhamid Dbeiba, et le chef du Service des renseignements généraux égyptiens, le général de division Abbas Kamel, ont discuté des résultats de la visite de la délégation égyptienne à Tripoli en mai dernier, et de la coordination pour activer les accords conjoints.

le Premier ministre du gouvernement d’union nationale a rencontré aujourd’hui, jeudi, au bureau du Premier ministre, le chef du renseignement d’Égypte, le général de division Abbas Kamel, et la délégation ministérielle qui l’accompagne, à la présence du chef du renseignement, le général de division Hussein Al-Ayeb, du ministre de l’Intérieur Khaled Mazen, du ministre d’État aux Affaires du Cabinet et du Premier ministre Adel Jumaa.

Selon le communiqué libyen, Abbas Kamel a informé le Premier ministre du gouvernement d’union nationale “des résultats de la visite de la délégation égyptienne à Tripoli en mai dernier, et du mécanisme de coordination concernant l’activation de tous les accords conjoints entre les deux pays frères”.

La réunion a porté sur les moyens de renforcer les relations conjointes entre les deux pays et la coopération dans divers domaines, soulignant le rôle positif de l’Égypte dans la promotion de la réconciliation entre les parties libyennes d’une manière qui renforce la sécurité et la stabilité dans la région.

Au cours de la réunion, la coordination a été faite pour la visite du Premier ministre du gouvernement d’unité nationale en Égypte pour activer le Comité supérieur conjoint libyen-égyptien et compléter ce qui a été convenu dans tous les domaines.

Il est à noter que le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouly avait effectué, en avril dernier, une visite officielle à Tripoli, accompagné de 11 ministres, pour renforcer la coopération entre les deux pays voisins dans divers domaines.

Une sortie de crise se profile en Libye depuis que le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil présidentiel ont pris leurs fonctions le 16 mars 2021, pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page