Al-Sissi rencontre le chef de gouvernement israélien à Charm el-Cheikh

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a reçu lundi Naftali Bennett, le premier chef de gouvernement israélien à se rendre en Egypte depuis plus de 10 ans, avec au programme dossier sécuritaire et conflit israélo-palestinien.

L’entretien entre Naftali Bennett et Abdel Fattah Al-Sissi intervient quinze jours après la première rencontre depuis 15 ans entre le président palestinien de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et un ministre israélien. L’invitation égyptienne était annoncée depuis plusieurs semaines, mais aucune date n’avait été fixée.

Ils ont évoqué les “efforts pour relancer le processus de paix” entre Israéliens et Palestiniens, au point mort depuis 2014, a précisé le porte-parole de la présidence Bassam Radi.

La visite en Egypte du chef de gouvernement israélien marque une “étape importante vu le développement des relations sécuritaires et économiques” entre les deux pays et de leur “préoccupation commune” vis-à-vis de Gaza, ainsi que du projet égyptien de “relancer les pourparlers” israélo-palestiniens, estime Nael Shama, spécialiste de la politique étrangère égyptienne.

Alors que M. al-Sissi avait reconnu que son armée entretenait avec Israël la coopération “la plus étroite” de leur histoire contre les “terroristes” dans la péninsule égyptienne du Sinaï (est), la question sécuritaire a de nouveau été au menu des discussions lundi.

Dimanche, le chef de la diplomatie Yaïr Lapid a proposé d'”améliorer” les conditions de vie des Gazaouis en échange d’un engagement au “calme” du Hamas. Ce projet, a-t-il dit, “ne verra pas le jour sans le soutien et l’implication des partenaires égyptiens ni sans leur habileté à parler à toutes les parties impliquées”.

M. al-Sissi, dont le pays est bordé à l’est par Gaza et Israël, a également plaidé pour la reconstruction dans l’enclave palestinienne après avoir promis en mai 500 millions de dollars pour ce territoire où deux millions de Palestiniens vivent sous blocus israélien depuis près de quinze ans.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page