Biden espère redynamiser les relations bilatérales avec l’OTAN et l’UE

Le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, a affirmé qu’il souhaitait “redynamiser les relations bilatérales et transatlantiques, notamment à travers l’Otan et l’Union européenne”, souvent malmenées par Donald Trump.
Biden a souligné que les États-Unis reviendraient fortement pendant son mandat présidentiel sur la scène mondiale.

Le président élu s’est également engagé à accueillir “un sommet mondial pour la démocratie afin de renouveler l’esprit et le but commun des nations du monde libre”. L’objectif déclaré du rassemblement est d’obtenir des engagements dans les luttes contre la corruption, l’autoritarisme, notamment par la sécurité électorale, et la promotion des droits de l’Homme dans le monde. Sans oublier sa volonté de rejoindre le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

Joe Biden a entamé ses entretiens avec les dirigeants étrangers lundi avec un appel du Premier ministre canadien Justin Trudeau. Il s’est également entretenu mardi avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui s’est dit impatient de “renforcer le partenariat” entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis, avec la chancelière allemande Angela Merkel, et avec le chef du gouvernement irlandais Micheal Martin.

Joe Biden, qui se définit lui-même comme “le président qui rassemble et non pas qui divise”, a déclaré, mardi 8 novembre, que l’Amérique était “de retour” sur la scène mondiale. Devant plusieurs dirigeants mondiaux – dont Emmanuel Macron – il s’est aussi dit “confiant” dans sa capacité à restaurer “le respect” international pour son pays. “Je leur ai dit que l’Amérique était de retour”, “ce n’est plus l’Amérique seule”.

Joe Biden entend réparer, l’annulation de la procédure de retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), lancée par Donald Trump en juillet, en pleine pandémie de Covid-19. “Les Américains sont plus en sécurité lorsque l’Amérique est engagée dans le renforcement de la santé mondiale”, a plaidé Joe Biden.

La politique étrangère du président élu Joe Biden devrait radicalement trancher avec l’imprévisible diplomatie de Donald Trump. Si le démocrate plaide pour un retour au multilatéralisme, les bases de la diplomatie américaine restent bien ancrées. Décryptage de l’agenda du futur hôte de la Maison Blanche.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page