Turquie: Une députée kurde d’HDP a été condamnée à dix ans de prison

La députée kurde d’HDP, Remziye Tosun a été condamnée aujourd’hui à dix ans de prison pour « terrorisme ». La députée élue dans la ville de Diyarbakir a fait appel de sa condamnation.

Remziye Tosun a été reconnue coupable d’appartenance à « un groupe terroriste armé le PKK », comme la quasi totalité des dizaines de milliers de Kurdes actuellement dans les prisons turques ou en liberté provisoire…

Selon les attendus du verdict rendus public, la députée Remziye Tosun, a été reconnue coupable d’appartenance à “un groupe terroriste armé”, ce qui désigne dans la terminologie officielle turque le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), fer de la lance de la guérilla kurde depuis 1984. L’élue restera en liberté dans l’attente de l’examen de l’appel qu’elle a interjeté.

Mme Tosun est députée du Parti démocratique des peuples (HDP) pour Diyarbakir, plus grande ville à majorité kurde dans le sud-est de la Turquie.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse régulièrement le HDP d’être une “vitrine politique” du PKK, classé organisation terroriste par Ankara et ses alliés Occidentaux. Le HDP, dont plusieurs responsables ont été arrêtés depuis trois ans, rejette ces accusations et se dit victime de répression en raison de sa farouche opposition au président turc.

Selahattin Demirtas, ancien dirigeant emblématique du HDP est détenu depuis novembre 2016 pour des accusations en lien avec le “terrorisme”. Plusieurs maires pro-kurdes dans le sud-est de la Turquie ont été déchus de leur mandat et arrêtés ces derniers mois pour leurs liens présumés avec le PKK.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse régulièrement le HDP d’être une vitrine politique du PKK, classé organisation terroriste par Ankara et ses alliés Occidentaux.
Le HDP, dont plusieurs responsables ont été arrêtés depuis trois ans.

Plusieurs maires pro-kurdes dans le sud-est de la Turquie ont été déchus de leur mandat et arrêtés ces derniers mois pour leurs liens présumés avec le PKK.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer