Le Front de résistance afghane assiège des terroristes dans le corridor de Khawak

Le Front de résistance nationale afghane a annoncé avoir encerclé “des milliers de terroristes” dans le “corridor de Khawak”, et que le mouvement terroriste taliban a abandonné ses véhicules et son matériel dans la zone de “Dashti Rawak”.

Dans une publication sur Facebook, le leader du front, Ahmed Masoud, a déclaré que le Panjshir restait ferme contre le mouvement.

Massoud a fait l’éloge des « honorables sœurs », se référant aux manifestations de femmes qui ont eu lieu dans la ville occidentale d’Herat, réclamant les droits des femmes, qui, selon lui, ont montré que les Afghans n’abandonneront pas les exigences de justice, et « qu’ils ne craignent aucune des menaces.”

Des informations en provenance d’Afghanistan ont fait état dimanche de la reprise des combats entre les talibans et les forces d’opposition fidèles à Ahmed Masoud pour le contrôle de la vallée du Panjshir, au nord de la capitale, Kaboul, tandis que les talibans ont annoncé que le nouveau gouvernement formé par le mouvement en Afghanistan serait le prochain la semaine.

Un porte-parole du Front de résistance nationale afghan a déclaré que des éléments talibans avaient réussi à atteindre les hauteurs de “Darband” à la frontière entre les provinces de Kapisa et de Panjshir, mais qu’ils avaient été repoussés, soulignant que les forces d’opposition afghanes continueraient de défendre la région.

Tandis qu’une source des talibans a affirmé que l’avancée des éléments du mouvement vers le Panjshir était ralentie à cause des mines posées sur la route menant à la capitale, Bazark, et à l’enceinte du gouverneur de province.

Alors que le Panjshir, la dernière province afghane, est resté inébranlable face au mouvement militant, et selon Reuters, les deux parties ont prétendu contrôler les affaires du Panjshir, mais elles sont incapables de fournir des preuves concluantes pour étayer ces allégations.

Selon le porte-parole des talibans Bilal Karimi, le mouvement a réussi à s’emparer des districts de Khanj et d’Annaba, donnant à ses forces la capacité de contrôler 4 des 7 districts de la province.

Les talibans terroristes ont été incapables de contrôler le Panjshir pendant leur précédent règne sur l’Afghanistan, de 1996 à 2001.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page