<link rel="stylesheet" id="jazeera-css" href="//www.fontstatic.com/f=jazeera" type="text/css" media="all">

Habib Jemli a présenté la formation de son nouveau gouvernement au Kaïs Saïed

Le chef du gouvernement tunisien désigné, Habib Jemli, a présenté, mercredi, la formation de son nouveau gouvernement au président Kaïs Saïed .
Jemli a été reçu par Saïed au Palais de Carthage, selon un communiqué rendu public par la Présidence tunisienne .
D’après le communiqué, Saïed adressera ensuite une correspondance au président du Parlement Rached Ghannouchi pour fixer la date d’une plénière de vote de confiance au nouveau gouvernement.
Après la rencontre, Jemli a tenu un point de presse, dans lequel il a indiqué que la formation du gouvernement sera annoncée demain jeudi.
Le 23 décembre dernier, Jemli a annoncé qu’il avait décidé de former un gouvernement de compétences indépendant de tous les partis politiques du pays, après l’échec des négociations avec les partis politiques.

Le chef du gouvernement désigné Habib Jemli a annoncé mardi soir qu’il a finalisé la liste des membres du gouvernement.
Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook peu avant minuit et dans laquelle il a présenté ses vœux aux Tunisiens à l’occasion de la nouvelle année administrative, Jemli a précisé qu’il n’a pas pu présenter la liste des membres du futur gouvernement au président de la République qui avait des activités en dehors de la présidence de la République jusqu’à une heure tardive mardi soir.
Il a ajouté que la composition du gouvernement est achevée et regroupe des compétences capables de s’acquitter de la mission qui leur est dévolue en cette étape cruciale, se disant convaincu que l’équipe gouvernementale sera à la hauteur des attentes des Tunisiens.
Plus tôt dans la journée du mardi, le chef du gouvernement désigné avait indiqué que les contours du nouveau gouvernement seront clairs dans les prochaines heures.
Dans une brève déclaration aux médias, Jemli avait affirmé qu’il procèdera à la vérification de la liste de la nouvelle équipe gouvernementale, formant le vœu de voir les Tunisiens célébrer la fête du nouvel avec un gouvernement aux contours définis.

Le Président Kaïs Saïed, avait chargé l’expert agricole Habib Jemli, à la mi-novembre, de former le gouvernement, après que ce dernier ait été mandaté par le mouvement vainqueur lors des élections législatives du 6 octobre.
Jemli a demandé, vendredi dernier, à Saïed de prolonger d’un mois les délais de consultations pour la formation du gouvernement, après que le premier mois se soit écoulé sans enregistrer d’avancée. Le prochain gouvernement a besoin du soutien de 109 législateurs pour l’adopter (50% +1).

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Optimized with PageSpeed Ninja