Hassan Diab: Le Liban et les Libanais sont au bord de la catastrophe

Diab exhorte la communauté internationale à sauver le Liban

Le Premier ministre libanais par intérim Hassan Diab a appelé mardi la communauté internationale à aider son pays à éviter un désastre imminent, avertissant que l’effondrement du Liban affecterait la stabilité de toute la région, a rapporté l’Agence nationale de l’information.

La situation est devenue claire : le Liban et les Libanais sont au bord de la catastrophe, a-t-il déploré lors d’une rencontre avec des responsables de missions diplomatiques à Beyrouth.

“J’exhorte le monde à sauver le Liban et j’appelle nos frères et nos amis à soutenir le peuple libanais”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre démissionnaire libanais Hassan Diab a exhorté mardi la communauté internationale à “sauver le Liban” et à ne pas lier le déblocage de toute aide financière à ce pays en faillite à la formation d’un nouveau gouvernement.

“Lier l’aide au Liban à la formation d’un gouvernement représente désormais un danger pour la vie des Libanais et pour l’entité du Liban”, a lancé M. Diab dont le pays fait face à la pire crise socio-économique de son histoire.

La stabilité du Liban est nécessaire pour maintenir celle de l’ensemble de la région car le pays abrite quelque 1,5 million de réfugiés syriens et des milliers de réfugiés palestiniens, a souligné le Premier ministre par intérim.

Diab a ajouté dans un discours après une rencontre avec un groupe d’ambassadeurs et de représentants des missions diplomatiques à Beyrouth que « ce gouvernement n’a pas le droit de reprendre les négociations avec le Fonds monétaire international pour mettre en œuvre le plan de relance fixé par le gouvernement, car cela engagera des obligations envers le prochain gouvernement qu’il pourrait ne pas adopter ».

S’adressant aux ambassadeurs, M. Diab a dit : « J’appelle le monde à sauver le Liban, et j’appelle les frères et amis du Liban à se tenir aux côtés des Libanais. Et je demande également à ne pas tenir le peuple libanais pour responsable pour les crimes commis par les corrompus ».

Le chef du gouvernement par intérim a souligné que « le gouvernement a élaboré un plan de relance complet qui comprend des réformes financières et économiques, et qui est prêt à être mis en œuvre après sa mise à jour ».

Le Liban traverse un tunnel très sombre, et la souffrance a atteint les limites de la tragédie, les crises graves vécues par les Libanais, à plusieurs niveaux de leur vie, social, sanitaire, et des services, poussent la situation dans Liban vers une catastrophe majeure dont les répercussions dépassent toute capacité à la contenir, nous sommes confrontés à une réalité libanaise effrayante.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page