fbpx

La coalition menée par l’Arabie saoudite a lancé une attaque contre des cibles houthistes au Yemen

La coalition menée par l’Arabie saoudite a affirmé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir détruit quatre sites au Yémen utilisés par les rebelles houthis, soutenus par l’Iran, pour assembler des bateaux télécommandés et des mines marines.

C’est la première riposte de Riyad depuis les attaques de drones sur des installations pétrolières saoudiennes la semaine dernière. La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé avoir lancé, jeudi 18 septembre, une opération militaire au Yémen contre les rebelles houthis soutenus par l’Iran.
La coalition a détruit quatre sites localisés au nord de la ville portuaire de Hodeida (ouest du Yémen) et utilisés par les rebelles pour assembler des bateaux télécommandés et des mines marines, selon un communiqué de l’agence de presse officielle saoudienne SPA. Elle considérait ces sites comme des menaces à la sécurité maritime dans le stratégique détroit de Bab al-Mandeb et le sud de la mer Rouge.

La coalition avait affirmé un peu plus tôt avoir déjoué une attaque au bateau piégé, sans équipage. “La force navale de la coalition a détecté une tentative de la milice terroriste houthie liée à l’Iran de commettre un acte hostile et terroriste imminent dans le sud de la mer Rouge en utilisant un bateau piégé télécommandé”, avait indiqué la coalition dans un communiqué diffusé par SPA. Le bateau a été lancé “depuis le gouvernorat de Hodeida”, a-t-elle ajouté, sans savoir ce qu’il visait. Il a été détruit.

La coalition avait affirmé un peu plus tôt avoir déjoué une attaque au bateau piégé, sans équipage. “La force navale de la coalition a détecté une tentative de la milice terroriste houthie liée à l’Iran de commettre un acte hostile et terroriste imminent dans le sud de la mer Rouge en utilisant un bateau piégé télécommandé”, avait indiqué la coalition dans un communiqué diffusé par SPA. Le bateau a été lancé “depuis le gouvernorat de Hodeida”, a-t-elle ajouté, sans savoir ce qu’il visait. Il a été détruit.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer