La Russie dénonce l’ingérence des Etats-Unis dans ses affaires intérieures

L’Union européenne et les Etats-Unis condamnent l’ampleur de la répression face aux manifestations de soutien à Alexeï Navalny. En réponse, Moscou a dénoncé “l’ingérence grossière” de Washington dans les affaires intérieures de la Russie.

Le nouveau secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a dénoncé, les “tactiques brutales” de la police contre des “manifestants pacifiques et des journalistes”. Washington a appelé Moscou a libéré tous ceux qui ont été arrêtés pour la défense des droits de l’homme, y compris Alexeï Navalny.

«Les Etats-Unis condamnent l’usage persistant de tactiques brutales de la Russie contre des manifestants pacifiques et des journalistes pour la deuxième semaine de suite et renouvellent leur appel à libérer ceux qui ont été arrêtés, parmi lesquels Alexeï Navalny», a affirmé Antony Bliken sur Twitter.

De son côté, Moscou a dénoncé “l’ingérence grossière” des Etats-Unis dans les affaires intérieures de la Russie. Ces ingérences sont “un fait avéré tout comme la promotion des fausses informations et les appels à participer à des actions illégales de la part des plateformes internet contrôlés par Washington”, a déclaré sur Facebook le ministère russe des Affaires étrangères.

Côté européen, le haut représentant pour la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell a dans un tweet, “déploré les interpellations massives” et “l’usage disproportionné de la force” contre les manifestants et les journalistes”. “Les gens doivent pouvoir exercer leur droit de manifester sans craindre la répression”, dit-il. Et de conclure “la Russie doit respecter ses engagements internationaux”.

Des manifestations non autorisées ont eu lieu dans plusieurs villes russes dimanche et samedi, auxquelles des partisans d’Alexei Navalny avaient appelé à participer.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page