L’AC Milan et la Juventus arrachent leur billet pour la Ligue des champions

L’AC Milan et la Juventus ont décroché leur billet pour la Ligue des champions au terme de la 38e et dernière journée de Serie A. Parmi les trois candidats aux deux places restantes, Naples a échoué.

Les Milanais ont empoché le succès requis en gagnant 2-0 à Bergame contre l’Atalanta, déjà assurée pour sa part de jouer en CL la saison prochaine. La Juventus s’est quant à elle imposée 4-1 à Bologne, ce qui lui a permis in extremis de chiper la 4e place à Naples, tenu en échec 1-1 à domicile par Hellas Vérone et qui finit à un point des Turinois.

Pour cette soirée décisive, Andrea Pirlo a joué sans Ronaldo mais avec ses idées de jeu en mouvement et avec les jambes de Dejan Kulusevski et Federico Chiesa, déjà décisifs mercredi en finale de Coupe d’Italie.

Chiesa, dès la 6e minute, a ouvert la voie où se sont engouffrés avec gourmandise Alvaro Morata (29e, 47e) et Adrien Rabiot (45e), récompensé par son apport offensif constant et salué après le match par Pirlo.

Champion d’hiver, l’AC Milan a souffert sur la phase retour et le blessé Zlatan Ibrahimovic e encore beaucoup tremblé dans les tribunes de Bergame: mais Frank Kessié, lui, a affiché un sang-froid à toute épreuve pour transformer les deux penalties qui se sont présentés, à la fin de chaque période (43e, 90+3e) d’un match très tendu contre l’Atalanta.

“On avait gâché une balle de match dimanche dernier, mais on a vraiment mérité cette deuxième place”, s’est réjoui l’entraîneur Stefano Pioli.

L’Inter a conclu sa saison avec style en battant Udinese 5-1. Les nerazzurri ont mis fin à la domination de la Juventus, qui avait remporté le titre lors des 9 dernières années.

Avant ce final haletant, l’Inter Milan a célébré son titre en grande pompe dans l’après-midi avec 1.000 supporters admis à San Siro et plus de 4.000 autres réunis devant le stade. Avec sur le terrain un joli feu d’artifice contre l’Udinese (5-1), avant la remise officielle du trophée – le 19e pour les Nerazzurri – et les larmes de Romelu Lukaku.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page