L’armée nationale libyenne lance l’opération “Ababil Birds”

L’armée nationale libyenne a annoncé mercredi soir le lancement de l’opération “Ababil Birds” pour libérer la capitale Tripoli, selon les déclarations officielles de l’ANL.
« Nous entrerons très bientôt à Tripoli. Je ne vais pas partager les détails maintenant, Nous entrerons à Tripoli avec la volonté de sa jeunesse “, a déclaré le général Ahmed al-Mismari, porte-parole officiel de l’ANL.

Lors d’une conférence de presse, al-Mismari a déclaré que “nos frappes d’aujourd’hui ne sont qu’une partie et le début de nos surprises pour le président turc Recep Tayyip Erdogan.”
Il a ajouté : « Nous invitons le grand peuple libyen à attendre les agréables surprises qui empêcheront les organisations terroristes et les plans d’Erdogan de diviser la Libye. »
“Nos grèves d’aujourd’hui ne sont que le début”, a-t-il souligné.

Lors de la conférence hebdomadaire, le porte-parole de l’ANL a révélé que les forces armées ont arrêté de nombreux militants à la suite de l’attaque d’Al-Wattia.
Plus tôt, certaines forces spéciales de l’Armée nationale libyenne, dirigées par le maréchal Khalifa Haftar, se sont dirigées vers l’ouest depuis Benghazi pour rejoindre les unités militaires restantes dans les axes de combat dans l’ouest du pays de la Libye.

Le porte-parole du commandant en chef des forces armées a pleuré la mort de huit membres des forces armées lors de l’opération de contre-attaque, lancée mardi par les milices soutenues par la Turquie du Gouvernement de l’Accord national(GNA) sur la base d’Aqba Bin Nafeh à Al-Wattia.
Mardi, les forces armées ont réussi à contrecarrer une attaque de la milice GNA pour prendre d’assaut la base aérienne d’Aqba Bin Nafeh à Al-Wattia, à 140 km à l’ouest de la capitale, Tripoli.

Cette base est la base aérienne militaire la plus importante pour les forces armées dans l’ouest de la Libye, et Al-Masmari a confirmé que les forces armées ont mené une bataille historique à la base d’Aqba Bin Nafeh à Al-Wattia, au cours de laquelle ils ont tué des dizaines de takfiris des partisans d’Erdogan et arrêté des dizaines d’entre eux.
“Nous avons totalement éliminé l’ennemi”, a déclaré Al-Mismari. Il a ajouté : « Ce que nous avons fait est une bonne nouvelle pour Erdogan et ses alliés, et ils doivent attendre plus. »

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer