fbpx

Le coronavirus envahit le monde, faisant plus de 7 000 morts

 

Le nouveau coronavirus a fait au moins 7 007 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles lundi à 17H00.
La Chine dénombre 80 860 cas (3 226 décès et 67 490 guérisons). Pays les plus touchés après la Chine : Italie (2 158 morts, 27 980 cas), Iran (853 morts, 14 991 cas), Espagne (309 morts, 9 191 cas).
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à effectuer “un test pour chaque cas suspect”. Il y a désormais “plus de cas et de décès dans le reste du monde qu’en Chine”, dit le chef l’OMS, qui recommande que “les mesures d’isolation (des malades) continuent à être observées au moins deux semaines après la disparition des symptômes”.

En Europe, les mesures se multiplient pour endiguer la propagation du coronavirus.
En France, seuls les déplacements “absolument nécessaires” sont autorisés pendant au moins 15 jours : pour se soigner, faire ses courses, faire de l’exercice ou aller au travail. Le second tour des élections municipales, qui devait avoir lieu dimanche, est reporté.
les autorités allemandes appellent également la population à “rester à la maison”.
De son côté, le gouvernement britannique demande au public d’éviter tout “contact social” et déplacement “non essentiel”. L’Ukraine ferme ses espaces publics dont les bars et centres commerciaux et arrête les transports publics.

Aux États-Unis, Donald Trump appelle les Américains à éviter les rassemblements de plus de 10 personnes. L’Ohio reporte la primaire démocrate. Le Venezuela décrète une quarantaine totale.
Les frontières à l’entrée de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen seront fermées dès mardi midi pour 30 jours. À l’intérieur de l’UE, l’Espagne ferme ses frontières terrestres. L’Allemagne effectue des contrôles à ses frontières avec l’Autriche, la France, le Luxembourg, le Danemark et la Suisse. En Grèce, tout voyageur arrivant sur son sol sera mis en quarantaine pour 14 jours.

En Amérique du Sud, Le Chili ferme toutes ses frontières, terrestres, maritimes et aériennes. La Colombie ferme toutes ses frontières jusqu’au 30 mai.
En Afrique, L’Égypte ferme ses aéroports à compter de jeudi jusqu’au 31 mars. L’Algérie suspend à partir de jeudi toutes ses liaisons avec l’ensemble des pays européens. La Mauritanie suspend le trafic aérien international. La Côte d’Ivoire ferme ses frontières à tous les voyageurs non ivoiriens venant de pays où plus de 100 cas de coronavirus ont été détectés.
La Suisse décrète l’état d’urgence jusqu’au 19 avril, interdisant toute manifestation publique et privée. L’Arménie fait de même.
L’Iran ferme quatre importants lieux saints, dont le sanctuaire de Machhad, première ville sainte chiite d’Iran. L’Allemagne interdit les rassemblements dans les lieux de culte. La Turquie interdit les prières collectives dans ses mosquées. L’Inde ferme tous ses musées et monuments, dont le Taj Mahal.

Le premier essai clinique pour tester un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus a débuté à Seattle (nord-ouest des États-Unis). “L’essai clinique ouvert va inclure la participation de 45 adultes volontaires en bonne santé âgés de 18 à 55 ans pendant environ six semaines”.
Les transports aériens sont fortement perturbés dans le monde. L’aviation britannique cloue au sol l’essentiel de sa flotte. La compagnie aérienne allemande Lufthansa va supprimer “jusqu’à 90%” de ses capacités de vols long-courriers. L’australienne Qantas réduit de jusqu’à 90% de ses vols internationaux et de jusqu’à 60% de ses liaisons intérieures. L’autrichienne Austrian Airlines suspend tous ses vols réguliers.
La Suède annonce un plan de soutien aux entreprises pouvant aller jusqu’à 28 milliards d’euros. Le Brésil dévoile un plan de 26 milliards d’euros pour soutenir l’économie. La Nouvelle-Zélande annonce un plan de relance de 6,5 milliards d’euros. De son côté, la France a annoncé un plan d’aides à hauteur de 45 milliards pour les entreprises.

par: Arab Observer

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer