L’armée libyenne met en garde contre le projet d’Erdogan pour le Croissant pétrolier

Le général de division Ahmed al-Mismari, porte-parole de l’armée nationale libyenne, a averti dimanche que les milices affiliées au gouvernement Al-Sarraj tentent de mettre en œuvre le plan du président turc Recep Tayyip Erdogan pour atteindre le Croissant pétrolier, mais il a déclaré que ses forces stationnées à des points importants à l’ouest de Syrte auront à l’affût.

Lors de son entretien avec les médias, Al-Mismari a déclaré que les milices d’Al-Sarraj tentaient de mettre en œuvre le plan d’Erdogan pour atteindre le Croissant pétrolier, et donc vous voulez continuer l’attaque, mais nos forces dissuaderont ces ambitions”.

Il a poursuivi: “Les objectifs d’Erdogan sont clairs, il ne veut pas de la terre de Libye, mais il veut ses biens, dont le premier est le pétrole et le gaz.” Il a ajouté: “Nous sommes confrontés au régime turc avec toutes ses forces et armes et nous faisons face au Qatar avec son argent et son travail de renseignement malveillant.”

Al-Mismari a révélé que l’armée nationale libyenne a renforcé son déploiement dans le but de protéger les installations pétrolières libyennes.

“Nous avons envoyé un groupe d’unités militaires de différents types dans la région de Syrte occidentale … Nous travaillons vraiment selon l’initiative égyptienne, nous avons atteint des points et des concentrations très importants et nous avons arrêté les opérations de contre-attaque des milices.”

“Cependant, grâce à la surveillance et au contrôle, nous avons découvert que les milices de Saraj se préparent et tentent de traduire la fausse victoire à Tripoli pour construire une nouvelle attaque contre la ville stratégique de Syrte”, a-t-il ajouté.

Il a conclu en disant: “Nous sommes à l’affût et nous respectons toujours l’initiative égyptienne, l’accord de Berlin et les efforts internationaux pour cessez-le-feu”.

Le général de division a assuré que la lutte contre le terrorisme et les mercenaires, et les ambitions turques d’envahir la Libye ne s’arrêtera pas tant que tout le territoire libyen n’aura pas été libéré et l’imposition de la souveraineté nationale.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer