Le régime turc supprime la manifestation syndicale, et arrête des dirigeants syndicaux

La Police turque a arrêté 26 membres éminents de l’un des plus grands syndicats du pays à Istanbul pour ne pas avoir respecté l’interdiction des manifestations de rue imposée par COVID-19 vendredi dernier lorsqu’ils ont commencé une manifestation syndicale  pour le 1er mai.

L’action de la police a eu lieu lorsque des membres de la Confédération des syndicats progressistes de Turquie (DISK) ont quitté les bureaux du groupe et ont entamé une marche vers la place Taksim, à environ quatre kilomètres de là, centre névralgique de la ville et symbole de la lutte des travailleurs.
Un enregistrement en direct par le syndicat montre une lutte prolongée avec la police qui s’est terminée par l’arrestation de la plupart des manifestants, dont la présidente du DISK, Arzu Çerkezoglu.

النظام التركي يقمع تظاهرة عمالية ويعتقل قيادات نقابية

Selon le journal Bianet, la police a invoqué l’interdiction des manifestations et le couvre-feu imposé pendant le congé du 1er mai et le week-end pour empêcher la propagation de COVID-19, comme raison du blocage de la marche. « Nous sommes en état d’arrestation ! Il y a des camarades qui travaillent aujourd’hui dans toute la Turquie, mais cela n’interrompt pas la vie sociale. En revanche, la célébration du 1er mai l’interrompt. Vous ne pouvez pas interdire le 1er mai! », a-t-elle déclaré dans un tweet.

La manifestation syndicale se dirigeaie vers la place Taksim, un symbole spécial pour la gauche turque après le massacre de 1977, lorsque, lors de la célébration du 1er mai, des tireurs non identifiés ont tiré dans la foule, faisant 34 morts et 120 blessés, et encore plus lorsque la dictature militaire a interdit les marches dans cette place en 1980.
Le Gouvernement actuel du Parti islamiste pour la justice et le développement (AKP) a levé son veto en 2009, déclarant le 1er mai jour férié, mais a rétabli l’interdiction des manifestations sur cette place symbolique en 2013.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer