Le scénario de l’évasion de six prisonniers palestiniens d’une prison israélienne de haute sécurité

Les enquêtes préliminaires sur l’évasion de six prisonniers palestiniens de la prison de Gilboa dans le nord d’Israël ont révélé que « des caméras de surveillance ont documenté l’évasion, mais les geôliers n’ont pas suivi les caméras en temps réel ».

Patiemment creusé sous la dalle d’un évier, un simple tunnel a permis à six Palestiniens de s’évader d’une prison de haute sécurité au nord d’Israël.

Après l’évasion de six prisonniers palestiniens d’une prison israélienne, une chasse à l’homme a été lancée, la fuite de ces six détenus, dont un ex-leader d’un groupe armé palestinien, a déclenché une vaste chasse à l’homme, lundi 6 septembre.

Le scénario est digne d’un film hollywoodien, six prisonniers palestiniens sont parvenus à s’échapper de leur prison lundi 6 septembre, en creusant un tunnel avec… une petite cuillère. À Bet Hashitta (Israël), le trou laissé par les hommes ne fait quelques dizaines de centimètres. C’est pourtant par là, dans une cellule de la prison ultra-sécurisée de Gilboa que se sont évadés les six Palestiniens, en pleine nuit.

À l’extérieur, le tunnel débouche tout près de l’enceinte, les enquêteurs israéliens tentent à présent d’élucider l’évasion rocambolesque de ces militants palestiniens. Ils avaient été emprisonnés pour acte terroriste. L’un d’entre eux est même un ex-chef militaire de haut rang. La chasse à l’homme est lancée. Les travailleurs palestiniens sont contrôlés à la frontière avec la Cisjordanie et l’armée israélienne est déployée aux alentours de Jénine (Cisjordanie), ville d’origine des fugitifs.

Avant l’aube, les services carcéraux israéliens ont indiqué qu’une première alarme avait été déclenchée en pleine nuit lorsque des résidents ont affirmé avoir vu des « personnes suspectes » aux alentours de la prison de Gilboa, où sont incarcérés des centaines de Palestiniens.

Des images, diffusées par l’administration pénitentiaire, montrent un tunnel creusé sous une large céramique de salle de bain, au pied d’un évier, par lequel les détenus se sont évadés de cette prison de haute sécurité.

Elle intervient au moment où Israël s’apprête à fêter Rosh Ha-Shana, le nouvel an juif. La police israélienne a lancé une vaste chasse à l’homme. L’armée a, elle, mis à la disposition de la police des moyens d’observation aériens et dit avoir préparé ses troupes à intervenir au besoin en Cisjordanie.

La police israélienne enquête sur des soupçons concernant l’implication de geôliers dans l’évasion des prisonniers du centre de détention de Gilboa. Elle a expliqué que “l’unité d’interrogatoire de la police participe également aux enquêtes en cours”.

Et la chaîne israélienne 12 a cité une source sécuritaire disant que « la seule façon de réduire l’écho du processus d’évasion est de ré-arrêter les prisonniers dès que possible ».

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a qualifié « de très grave incident » cette évasion et indiqué suivre en temps réel la traque des fugitifs.

La police et les forces de l’armée d’occupation israélienne, ainsi que les forces spéciales, participent à une opération de poursuite intensive et établissent des barrages routiers en Cisjordanie, et les forces de sécurité utilisent des unités spéciales à la recherche telles que des chiens et un soutien aérien.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page