Six prisonniers Palestiniens s’évadent du prison de Gilboa en Israël

Six prisonniers palestiniens, dont un ex-leader de la branche armée du mouvement Fatah, se sont évadés lundi avant l’aube d’une prison dans le nord d’Israël, via un tunnel creusé sous un évier, ont indiqué les autorités locales.

Les autorités israéliennes n’ont pas dévoilé l’identité des évadés, mais le Club des prisonniers palestiniens, une organisation basée en Cisjordanie, les a identifiés. Parmi eux figure Zakaria al-Zoubeidi qui était jusqu’en 2007 à la tête des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, la branche armée du Fatah du président Mahmoud Abbas.

Selon la radio israélienne Kan, cinq des prisonniers appartiennent au mouvement du Djihad islamique et le dernier était un commandant d’un groupe affilié au Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas.

Selon le rapport, les six prisonniers palestiniens partageaient une cellule et ont emprunté un tunnel menant hors de la prison de Gilboa, dans le nord-est d’Israël.

Dans la foulée de cette rare évasion, survenue vers 3H00 du matin (minuit GMT) dans la prison de Gilboa, où sont incarcérés des centaines de Palestiniens, la police israélienne a lancé une vaste chasse à l’homme.

L’armée a, elle, mis à la disposition de la police des moyens d’observation aériens et préparé ses troupes à intervenir au besoin en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a qualifié “de très grave incident” cette évasion et indiqué être informé régulièrement sur la traque des fugitifs.

Dans un communiqué, le Jihad islamique, un des principaux mouvements armés palestiniens, a qualifié cette évasion “d’acte héroïque”.

En 2007, Zakaria al-Zoubeidi, résident du camp de réfugiés palestiniens de Jénine en Cisjordanie, s’était engagé à déposer les armes en échange d’un accord avec Israël visant à le retirer de sa liste des Palestiniens recherchés.

Mais les autorités israéliennes ont ensuite renoncé à cet accord, le service de sécurité intérieure israélien Shin Beth affirmant que ce Palestinien avait été impliqué dans “différentes attaques”. Et l’homme avait été arrêté et écroué en 2019.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page