Martin Griffiths appelle à une enquête indépendante sur l’incendie de Sanaa

L’Envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a appelé aujourd’hui, à mener une “enquête indépendante” sur un incendie qui a tué des dizaines de migrants, la plupart éthiopiens, la semaine dernière à Sanaa.

« Il doit y avoir une enquête indépendante sur les causes de l’incendie », a plaidé mardi Martin Griffiths, émissaire de l’ONU pour le Yémen, devant le Conseil de sécurité, confirmant que cet « incendie horrible et extraordinaire » avait fait des « dizaines de morts et plus de 170 blessés graves ».

L’ONG Human Rights Watch (HRW) a accusé mardi les rebelles houthis du Yémen d’avoir lancé des « projectiles non identifiés » sur un centre de migrants à Sanaa, provoquant un incendie ayant fait des dizaines de morts, drame sur lequel l’ONU a réclamé une « enquête indépendante ».

Selon l’ONG, des gardes avaient enfermé dans un hangar des migrants, essentiellement éthiopiens, qui protestaient contre leurs conditions de détention. Ils ont ensuite lancé deux projectiles dont l’un « a explosé bruyamment et a déclenché un incendie ».

« Des dizaines de migrants sont morts brûlés, après que les forces de sécurité des houthis ont lancé des projectiles non identifiés dans un centre de rétention pour migrants à Sanaa, provoquant un incendie », a dénoncé HRW dans un communiqué.

Une vidéo diffusée par l’ONG montre un bâtiment en feu, une épaisse fumée noire s’en dégageant et des migrants sous le choc après s’en être échappés. Quelques gardes et un tracteur arrivent sur les lieux alors que résonne une sirène.

Selon HRW, des centaines de survivants ont été soignés pour brûlures dans des hôpitaux de Sanaa étroitement gardés par des houthis, compliquant l’accès du personnel humanitaire aux blessés.

Le conflit a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés, selon des ONG. L’ONU a averti que le pays se rapprochait plus que jamais d’une famine à grande échelle faute de financement suffisant pour l’aide humanitaire.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page