Ministère égyptien des Affaires étrangères: des tentatives de semer la zizanie entre le Koweït et le Caire

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a dit avoir suivi, avec désagrément et indignation, les tentatives de certaines parties malintentionnées de semer la zizanie entre les deux peuples, sur les réseaux sociaux, en prenant pour cible les symboles et les responsables des deux pays, et ce dans l’objectif de nuire aux bonnes relations bilatérales.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a affirmé vendredi la solidité des relations fraternelles entre  l’Egypte et le Koweït, notamment que les citoyens des deux pays ont versé ensemble leur sang dans des batailles communes.

Ces relations jouissent de l’intérêt des deux parties qui sont soucieuses de les développer en faveur des deux peuples, a indiqué le ministère égyptien.

Vendredi, l’ambassade du Koweït au Caire a publié une déclaration, après avoir diffusé une vidéo contenant une invitation à brûler le drapeau du Koweït.

L’appel à brûler le drapeau koweïtien en Égypte est venu après qu’un jeune résident égyptien a été battu par un citoyen koweïtien dans un incident enregistré avec une caméra de surveillance dans un magasin appartenant à la société Sabah Al-Ahmad où le jeune homme travaille.

Dans sa déclaration, l’ambassade a souligné que cet acte constituait une infraction grave et inacceptable pour l’État du Koweït et son symbole national, ce qui peut avoir un effet négatif sur les relations fraternelles entre les deux pays.

Les autorités égyptiennes ont appelé à prendre les mesures nécessaires pour dissuader de telles pratiques inacceptables, à responsabiliser les responsables de la réalisation, de la participation et de la promotion de ces abus et à y mettre un terme, car cela continue d’avoir des répercussions préjudiciables aux relations existantes entre les deux pays.

Elle note que cet acte honteux a provoqué un grand mécontentement parmi les milieux officiels et populaires de l’État du Koweït et représente une blessure dans la conscience de son peuple.
L’ambassade a contacté des responsables égyptiens et leur a fait part de leur mécontentement et a condamné les actes qui ont été rejetés.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer