Palestine : Les colons vandalisent en Cisjordanie

Jeudi, à Salfit au nord de la Cisjordanie occupée, les gangues de colons “payer le prix” ont inscrits des slogans racistes sur les maisons et les véhicules des citoyens dans le village de Zawiya, dans la province de Salfit, selon des témoins. Les groupes de colons, à travers des slogans incendiaires et racistes, ont menacé les Palestiniens d’être des étrangers. Dans le même contexte, des colons ont attaqué jeudi le village d’Orif, au sud de Naplouse, selon Ghassan Daghlas, responsable du dossier de la colonisation dans le nord de la Cisjordanie, qui a indique à WAFA que les colons avaient attaqué Orif, après leur échec de mettre le feu aux terres des agriculteurs et à la résistance des habitants. Il a ajouté que Les affrontements ont éclaté dans l’est du village après l’intervention des forces d’occupation qui ont tiré des balles et du gaz lacrymogène à l’encontre des citoyens. Dans le mème contexte, les colons ont mis le feu à des champs agricoles dans le village de Burqa, au nord de Naplouse, jeudi après-midi. Ghassan Daghlas, responsable du dossier de la colonisation dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré à WAFA que des colons de la colonie évacuée ‘Homesh’ avaient mis le feu à la région-est de Burqa et empêché les résidents et les équipes de la défense civile d’arriver dans la région. En violation du droit international, plus de 600,000 Israéliens vivent dans des colonies exclusivement juives à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie. Toutes les colonies en Cisjordanie sont illégales au regard du droit international, en particulier de l’article 49 de la quatrième Convention de Genève, qui dispose que la puissance occupante ne doit pas déporter ni transférer une partie de sa population civile sur le territoire qu’elle occupe.



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page