Qalb Tounes assistera à une scission en raison de son rapprochement avec la Fraternité

Des sources politiques tunisiennes proches du Parti Qalb Tounes, dirigé par Nabil Karoui, ont déclaré que 10 députés du parti ont décidé de se retirer du bloc parlementaire qui lui était affilié dans les prochains jours, avant le retour de la nouvelle session parlementaire début octobre.

Les sources ont indiqué jeudi, que “le rapprochement entre le mouvement Fraternité Ennahdha et Qalb Tounes a provoqué la désintégration du bloc qui a remporté 38 sièges lors des dernières élections législatives, et ne compte plus que 25 sièges après la vague de démissions”.
Le Bloc démocratique (10 députés) s’est séparé du parti Qalb Tounes depuis février dernier.

Le rapprochement entre le mouvement Ennahdha de la Fraternité et sa coalition Al Karama, avec le parti libéral Qalb Tounes a approfondi la crise politique du pays et soulevé la controverse sur les dimensions réelles de ce front.

Le porte-parole de Qalb Tounes Sadok Jabnoun a déclaré que Qalb Tounes (26 députés) et la coalition al Karama (19 députés) font partie d’un front parlementaire regroupant également Ennahdha (54 députés), al-Mostaqbal (9 députés) ainsi que des indépendants.

L’annonce récente par le président de la coalition al Karama d’une alliance entre les deux blocs (al-karama-Qalb Tounes) conforte le rôle que peut jouer Qalb Tounes dans le réajustement du paysage politique entre forces opposées, a-t-il assuré.

Ce front parlementaire, a-t-il expliqué, s’est cristallisé à l’occasion de la séance de vote de confiance au gouvernement. Il s’est constitué en alliance parlementaire soutenant le gouvernement et est ouvert à tous, a fait valoir le porte-parole de Qalb Tounes.

Et d’ajouter que « ce front parlementaire ne s’appuie pas sur l’idéologie mais s’attèlera à la réalisation des objectifs escomptés et à faire sortir le pays de la crise économique et sociale qu’il connait ainsi que contribuer un tant soit peu à la réalisation de la stabilité politique ».

Le président du groupe coalition al Karama, Seifeddine Makhlouf avait annoncé, sur sa page facebook une nouvelle alliance avec Qalb Tounes. « Après avoir été déçu par Attayar et Echaab, Qalb Tounes nous a tendu la main », a-t-il écrit.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer