Le Qatar condamne l’attaque terroriste dans un cimetière en Arabie saoudite

Pour la première fois depuis que les pays du Quatuor arabe, l’Égypte, l’Arabie saoudite, les Émirats et Bahreïn ont décidé d’imposer un boycott au Qatar en 2017 en raison du soutien du régime qatari aux organisations terroristes dans la région et dans le monde, le ministère des Affaires étrangères du Qatar a publié mercredi, un communiqué, le premier du genre concernant l’Arabie saoudite depuis le début du boycott entre les deux pays.

Dans sa déclaration, le ministère des Affaires étrangères du Qatar a condamné, dans ses termes les plus vifs, l’attaque qui a eu lieu aujourd’hui à l’intérieur d’un cimetière pour non-musulmans en Arabie saoudite avec un engin explosif et a ciblé une fête à laquelle participaient des représentants des ambassades occidentales à Djeddah, en Arabie saoudite.

Le texte de la déclaration du ministère des Affaires étrangères du Qatar se lisait comme suit: «L’État du Qatar exprime sa ferme condamnation et sa dénonciation de l’attaque qui a eu lieu alors que le consul de France au Royaume d’Arabie saoudite assistait à un événement dans la ville de Djeddah, qui a entraîné la chute de deux blessés.»

Le ministère a renouvelé “la position ferme de l’Etat du Qatar contre la violence, le terrorisme et les actes criminels, quels qu’en soient les motifs et les causes”.

Un attentat à l’explosif a visé mercredi à Jeddah en Arabie saoudite une cérémonie commémorant l’anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, en présence de diplomates occidentaux, y compris français et britannique, deux semaines après une attaque au couteau dans cette ville.

“Les services de sécurité ont lancé une enquête sur la lâche agression pendant un rassemblement de consuls étrangers”, a indiqué le gouvernorat.

Dans un communiqué conjoint, les consulats représentés à la cérémonie -France, Grèce, Italie, Grande-Bretagne et Etats-Unis- ont “condamné avec force la lâche attaque contre des gens innocents”.

A Paris, le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que la cérémonie à Jeddah, “associant plusieurs consulats généraux dont le consulat de France, a été la cible d’une attaque à l’engin explosif, qui a causé plusieurs blessés”.

La France condamne fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier”, a-t-il ajouté, appelant les autorités saoudiennes “à faire toute la lumière” sur cet acte et à “identifier et poursuivre les auteurs”.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page