fbpx

Référendum sur les amendements constitutionnels en avril en Russie

La Cour constitutionnelle russe a donné son aval lundi à des modifications de la loi fondamentale qui permettront au président russe Vladimir Poutine de rester, s’il le souhaite, au pouvoir jusqu’en 2036.
Le texte – la première réforme de la loi fondamentale depuis son adoption en 1993 – avait été adopté la semaine dernière par la Douma, la chambre basse du Parlement. Pour entrer en vigueur, il devra également être approuvé par référendum le 22 avril prochain.
La Constitution actuelle limitait à deux le nombre de mandats consécutifs à la tête de l’Etat.
Avec la nouvelle version de la loi fondamentale, Vladimir Poutine, qui a à son compteur quatre mandats à la tête du Kremlin entrecoupés par un passage au poste de Premier ministre, pourrait donc se maintenir au pouvoir jusqu’en 2036 – il aura alors 83 ans.

Les amendements stipulaient que l’autorité du président ne devrait être limitée qu’à deux mandats de six ans, mais le 11 mars, une majorité de la Douma d’État a approuvé une initiative de Valentina Tereshkova, membre de la ” Russie unie “, première femme astronaute au monde, qui devrait réduire à zéro le nombre de mandats du président si le nouveau projet de loi était adopté.

“Cette option peut être possible en principe, mais à condition que le Conseil constitutionnel conclue formellement qu’un tel amendement ne va pas en conflit avec la Loi fondamentale, et seulement si les citoyens soutiennent un tel amendement lors du référendum du 22 avril”, a déclaré M. Poutine.

Par: Arab Observer

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer