Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle au retrait des forces étrangères de Libye

Le Conseil de sécurité de l’ONU a réclamé dans une déclaration approuvée à l’unanimité le retrait des forces étrangères et des mercenaires de Libye sans plus tarder .

Il a également salué l’approbation par le parlement libyen d’un nouveau gouvernement unifié mercredi, qui devrait conduire le pays riche en pétrole aux élections de décembre après une décennie de conflit.

“Le Conseil de sécurité appelle toutes les parties à appliquer pleinement l’accord de cessez-le-feu (du 23 octobre) et exhorte les États membres à respecter et à soutenir la pleine application de l’accord”, précise cette déclaration.

“Le Conseil de sécurité appelle au plein respect de l’embargo des Nations Unies sur les armes par tous les États membres, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité”, indique le texte.

Selon l’organisme mondial, environ 20000 soldats et mercenaires étrangers sont restés en Libye à la fin de 2020, et aucun retrait n’a été observé depuis.

“Le Conseil de sécurité reconnaît la nécessité de planifier le désarmement, la démobilisation et la réintégration des groupes armés, la réforme du secteur de la sécurité et de mettre en place une architecture de sécurité inclusive et menée par des civils pour la Libye dans son ensemble”, a ajouté le communiqué.

L’embargo sur les armes imposé depuis la mission dirigée par l’OTAN pour renverser Kadhafi est régulièrement violé depuis des années, selon les experts de l’ONU chargés de sa mise en œuvre.

Les experts ont précédemment dénoncé la présence en Libye de mercenaires russes, de troupes turques et de groupes armés composés de Syriens, de Tchadiens et de Soudanais.

La mission de l’ONU en Libye a déclaré que Jan Kubi avait discuté avec des responsables français du soutien de l’Autorité intérimaire pour unifier la Libye et accélérer le retrait des forces étrangères et des mercenaires de Libye.

Le chef du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Menfi a également déclaré qu’il travaillerait pour unifier les rangs de l’armée libyenne sur des fondations professionnelles et un pur credo national, comme il l’a décrit, en plus de renforcer la sécurité en Libye.

par: Arab Observer



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page