Saïed: Il viendra le jour où vous allez apprendre toutes les vérités

Le président de la république, Kaïs Saïed, a tenu, ce mercredi, 2 septembre 2020, un discours à l’occasion de la cérémonie de prestation serment constitutionnel des membres du gouvernement. il a accusé des partis politiques de trahison, soulignant qu’il existe de nombreuses difficultés et crises fabriquées en Tunisie.

«Il viendra le jour où vous allez apprendre toutes les vérités, toutes sans exception, sauf s’il y aura un devoir de réserve ou de discrétion», a-t-il notamment lancé, en faisant allusion aux critiques et accusations dont il a fait l’objet, hier, lors de la plénière consacrée au vote de confiance au gouvernement Mechichi.

Et d’ajouter : «J’ai suivi avec attention la séance d’hier pour voir ceux qui ont clamé la vérité et ceux qui ont menti et diffamé et ces derniers sont nombreux. Mais il y a toujours des gens sincères et fidèles […] Il y en a qui prétendent et interprètent selon leurs inclinaisons. Mise à part le mensonge, la bêtise les accable et enlève de chez eux tout mérite et toute jugeote».

 Saïed a adressé une menace aux parties sans mentionner leurs noms, en disant: Quiconque croit qu’il est au-dessus de la loi est illusoire, et celui qui croit qu’il est capable d’acheter des loyauté s’il a de l’argent est illusoire, je ne tolérerai personne qui calomnie et répand des mensonges.

Saïed a été pointé du doigt par de nombreux députés et politiciens et a notamment été accusé d’avoir dépassé ses prérogatives pour imposer certains ministres, ou encore d’avoir demandé aux partis, suite à une discorde entre lui et Mechichi, de ne pas accorder leur confiance à ce dernier, en s’engageant en contrepartie à ne pas dissoudre le Parlement.

«Je connais les choses les plus fines en détail et [je sais] qui a infiltré le Palais [de Carthage] et parle des détails. J’en sais plus que ce qu’ils en savent. Je ne leur répondrai pas avec les expressions que j’ai entendues hier parce que celles-ci ne font que provoquer le mépris et le dédain», a-t-il encore dit dans le même contexte.

Saïed a conclu son discours en souhaitant le succès aux nouveaux ministres, en disant: Je vous souhaite le succès et remplissez l’alliance et portez cette responsabilité avec tous ses fardeaux, je vous souhaite le succès et que nous assumons ensemble l’entière responsabilité.

par: Arab Observer

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer